Solidarité Avec le Snapap

Posté par France Insoumise le 30 juin 2008

« le syndicat autonome ‘snapap’ dans la commune de constantine est avec vous et on espére que vous soyez avec nous en publions notres blog » 

  A la recherche de solidarité internationale un syndicat algérien écrit à la Cgt le Fennec. Le Snapap en lutte contre la corruption de l’administration algérienne et pour les conditions de travail.

  Dans le cadre de l’internationalisme des travailleurs et la lutte contre toutes les formes d’explotation et de gouvernement totalitaire. nous apportons notre soutien et publions en lien le blog du Snapap. (collone de gauche)

  Souhaitons courage aux camarades algériens.

envoyer vos soutien à:   mailto:snapap_snata@yahoo.com

Publié dans Actues, lutte | Pas de Commentaire »

Réaction de la CGT (100% Sécu)

Posté par France Insoumise le 27 juin 2008

Les propositions du directeur de la CNAM sont inacceptables Le directeur de la Caisse Nationale d’ Assurance Maladie envisage la possibilité de réduire le remboursement des médicaments des assurés sociaux souffrant d’une affection de longue durée.

Il évoque également l’hypothèse arbitraire de limiter le nombre d’assurés sociaux pouvant être pris en charge à ce titre par la Sécurité Sociale.

Si ces annonces devaient se traduire en mesures concrètes, elles auraient des conséquences assurément néfastes pour les malades atteints de pathologies lourdes.

Lire la suite… »

Publié dans Actues | 2 Commentaires »

Médecine de riche « mise en cause du100 % sécu »

Posté par France Insoumise le 27 juin 2008

arton877917bef99.jpgNous publions un article de l’humamité qui parle de lui même. Nos usagers au foyer sont en danger.

Actus humanite.fr 24-06-2008

Assurance-maladie : payer plus pour être moins bien soigné

Après l’instauration des franchises médicales, les hôpitaux et la prise en charge à 100% des affections de longue durée (ALD) sont maintenant dans le collimateur.

L’assurance maladie propose jeudi un plan de redressement de 3,2 milliards d’euros en 2009 comportant notamment une réforme de la prise en charge des maladies de longue durée.

Lire la suite… »

Publié dans Actues, presse | Pas de Commentaire »

Le retour de L’ORTF!!!!!

Posté par France Insoumise le 26 juin 2008

20080626ortf.jpg  200pxortf1.jpg

Ce matin on nous annonce avec l’arrêt de la pub sur la télé publique. La nomination du directeur de France télévision par le gouvernement et non plus par le CSA!

  Radio Paris ment, radio Paris ment radio Paris est ………

Lire la suite… »

Publié dans Actues | Pas de Commentaire »

Le trou de la Sécurité sociale !!!

Posté par France Insoumise le 24 juin 2008

Dorénavant, sur une consultation médicale, nous allons devoir verser : - un Euro non remboursé de notre poche 

- Nous allons être hyper contrôlés lors de nos arrêts maladie,  - Nous allons devoir consulter un généraliste avant de voir un spécialiste, - Pour tout traitement de plus de 91 euros, nous en serons de 18 euros de notre poche 

Lire la suite… »

Publié dans Actues | Pas de Commentaire »

EMT Voix du nord 19 juin 2008

Posté par France Insoumise le 19 juin 2008

Contrats d’évaluation en milieu de travail : la CGT dénonce une main d’oeuvre gratuite

jeudi 19.06.2008, 04:54La Voix du Nord

|  SOCIAL |

MCA, les hypermarchés ou les plus petits commerces sambriens utilisent les évaluations en milieu de travail (EMT). Parfois en nombre. « De la main d’oeuvre gratuite », dénonce la CGT ; « Un bon outil d’évaluation et un possible tremplin avant embauche », répond l’ANPE.

Plus de huit cents contrats d’EMT d’un coup, ça ne passe pas inaperçu. Et forcément, dans le tas, quelques-uns de ces contrats ont mal fini. C’est arrivé aux oreilles des responsables de l’union locale CGT, qui se sont renseignés et ont organisé une conférence de presse, lundi matin. Selon eux, on assiste, dans le bassin de la Sambre à un usage abusif de ces évaluations en milieu de travail, permettant aux employeurs d’embaucher des personnes sans les payer, jusqu’à dix jours. «  De la main d’oeuvre gratuite », gronde la CGT, qui remplace les périodes d’essai des CDD ou des CDI.

Il existe deux sortes d’EMT (lire ci-contre). C’est principalement l’EMT préalable au recrutement qui intéresse la CGT : si recrutement il y a, autant que tout cela se passe dans le cadre d’une période d’essai, comme on en trouve dans les contrats « classiques », en CDD ou en CDI. Pour la CGT, les employeurs économisent ainsi une semaine.

Pire, ces employeurs sont payés ! Deux euros par jour et par personne en EMT, indique la CGT, versés par l’ANPE. «  L’argent des cotisations sociales paie les périodes d’essai ! », s’indignent les syndicalistes.

« C’est pas nouveau ! »

Jean-Paul Demailly calme le jeu. Chargé de mission à la direction déléguée Sambre-Avesnois, il indique tout d’abord que l’usine MCA, si elle a bien employé 880 personnes en EMT, a renoncé aux deux euros par heure et par personne. Il s’agissait, pour l’usine, de recruter 1 200 personnes au total, pour faire face à la production du nouveau Kangoo. Sur les 880 personnes prises en EMT, détaille Jean-Paul Demailly, 675 ont été retenues en intérim.

66 ont abandonné, 7 % étaient absents, les 9 % restant (soit 78 personnes) «  n’étaient pas faits pour ça ».

«  L’EMT, c’est un outil de mesures pour l’aide à l’embauche, poursuit Jean-Paul Demailly. C’est pas nouveau ! Ça permet à des demandeurs d’emploi de découvrir des métiers. C’est souvent le petit « plus », pour montrer ce qu’on est, ce qu’on peut faire. C’est souvent ce qui fait pencher la balance. C’est un système qu’on utilise depuis des années. » «  L’EMT est devenue un moyen pour les employeurs de disposer de main d’oeuvre gratuite, corvéable à merci, rétorque la CGT. Elle devait être utilisée avec parcimonie, et elle se systématise. L’effet d’aubaine est manifeste. Les employeurs bénéficient d’une période de travail gratuite et d’un prolongement de la période d’essai. Les embauches, quand elles ont lieu, ne sont pas le résultat de l’EMT mais répondent à la nécessité du marché de l’emploi. » Une Maubeugeoise de 50 ans, à la recherche d’un emploi depuis deux ans, évoque un autre aspect : elle a signé un EMT récemment, dans un magasin de vêtements. Pendant une semaine, elle a fait la route, déjeuné sur place, payé une nounou pour s’occuper de son enfant. Certes, pendant ce temps-là, elle a continué à toucher ses droits de l’Assedic. Mais elle a travaillé une semaine sans toucher de salaire. Pour obtenir un CDD d’un peu plus d’un mois cet été. «  On est obligé de passer par là pour trouver un CDD. Ils en profitent. » • V. T.

 Note de la Cgt: la personne  qui témoigne ne perçoit pas d’Assedic mais le RMI. il faut lire deux euros par heure et par personne que perçoit l’employeur

Publié dans presse | Pas de Commentaire »

gréve VDN du 18 juin

Posté par France Insoumise le 18 juin 2008

Environ deux cents participants à la manifestation CGT-CFDT hier

mercredi 18.06.2008, 04:57 – La Voix du Nord

  •  Hier en fin de matinée, au bout de l'avenue de France: le cortège se dirige vers le siège du MEDEF, avenue de Ferrière.

|  GRÈVE |

L’appel à manifester lancé par la CGT et la CFDT a connu à Maubeuge une fréquentation conforme à l’habitude.

Défense des retraites et 35 heures étaient hier au programme de la journée nationale d’action lancée par les confédérations de Bernard Thibault et François Chérèque.

Selon un rituel quasi immuable, les participants au cortège maubeugeois se sont retrouvés un peu avant 10 h sur le parvis de l’hôtel de ville. D’abord regroupés par affinités syndicales, les militants de la CGT et de la CFDT, au nombre de deux cents environ, auxquels s’étaient joints des syndicalistes de l’enseignement et des élus du PCF et du PS, ont entrepris sous une bannière commune le parcours en ville qui devait les conduire jusqu’à l’avenue de Ferrière, à Maubeuge, siège de l’antenne du MEDEF, le syndicat patronal.

S’il est peu aisé de dresser localement un bilan de la journée d’action d’hier, il est cependant possible d’avancer un chiffre, celui de la participation des salariés de la STIBUS, société des transports urbains de Sambre-Avesnois : selon Bruno Vasseur, représentant CGT du personnel, « 58 % » du personnel était en grève hier. •

Publié dans Non classé, presse | Pas de Commentaire »

Compte rendu (CGT) C.E 17 juin 2008

Posté par France Insoumise le 18 juin 2008

Présent; Président,Cattiaux Denis. CGT: Féra Catherine,Riviére Sylvia,Preux Fabrice Cadre Sans Etiquette; Delahaye Christian F.O Dubuc Estelle,Gruselle Jean-Christophe, CFDT; Devin Christophe.

Absent: Fréna Evelyne F.O et Leclerc Eva (DS) CFTC

Ordre du jour: Elections du Secrétaire et du Trésorier et Elections CHSCT .

Comme il fallait s’y attendre la réunion fût tendu entre la CGT et la CFDT/FO

La Cgt majoritaire (60%) revendiquait les siéges de secrétaire et trésorier du C.E nous avons donc présenté nos deux candidats.

F.O présenté également deux candidats

au premier tour la Cgt obtenait le siége de secrétaire* et F.O celui de trésorier* (2voix contre 1*) le cadre ayant partagé ses voix.

Aprés une suspension de scéance, considérant qu’il ne nous été pas possible de gérer le C.E vu l’hostilité avec F.O et nos désaccord profond; La Cgt présente la demission de sa secrétaire.

Un deuxiéme tour à donc lieur CGT pas de candidat, F.O est donc élu par une voix, la Cgt ne participant pas au vote.

Elections CHSCT :

Candidat CGT: Pieterwass Valérie et Lebecq Christianne; Candidat FO /CFDT Devin Christophe et Carrel Jean-Claude.

La Cgt obtient les deux élus par 3 voix contre 1

par la suite:

F.O fait une déclaration lapidaire prétendant que le CGT ne prends pas ses responsabilité car elle sait que Madame Dubuc est enceinte et sera donc absente!

La Cgt rappel qu’elle n’y est pour rien, qu’elle ne voit pas le rapport et que c’est bien F.O qui à présenté la candidate.

il est décidé de repporter le cadeau du 1°mai au 14 juillet Madame Dubuc s’en charge.

 

Publié dans infos fennec | Pas de Commentaire »

E.M.T ou comment faire travailler gratuitement les chômeurs tout en rémunérant l’employeur…..

Posté par France Insoumise le 16 juin 2008

 Les délocalisations, le recours à l’intérim, la systématisation des CDD, la recherche de profit immédiat par la baisse des salaires ou la réduction des effectifs conduisent à la précarisation du travail et tirent les salaires vers le bas. Dans ce contexte la culpabilisation des personnes privées d’emploi est de mise et bat son plein. Toutes les mesures prisent ne le sont pas pour protéger les travailleurs de la perte de leurs emplois mais au contraire ont pour but de faire accepter des emplois de moins en moins bien rémunérés quelque soit les niveaux de qualification, le travail est une marchandise soumise à la règle de l’offre et la demande. Dans ce sens les nouvelles mesure dites  de lutte contre le chômage, obligent les chômeurs à accepter des offres d’emplois avec des salaires sous évalués de 20 %. Toutes les mesures sous forme de contrats aidés,  prisent depuis des années ont démontrées leurs inefficacités sur les chiffres du chômage malgré un coût important pour la collectivité prélevé sur les cotisations sociales au détriment d’une protection sociale qui se dégrade par manque de moyen.

Les EMT (évaluation en milieu de travail) sont de cet acabit et instaure le travail gratuit sous un prétexte fallacieux d’aide à la recherche d’emplois. Les employeurs soucieux de faire baisser le coût du travail se sont glissés dans la brèche avec la complicité des services de L’ANPE.

La Cgt alertée des dérives du système a donc décidé de dénoncé publiquement cette pratique et demande aux ANPE de mettre un frein à l’utilisation et à la systématisation du travail gratuit néfaste pour les privés d’emploi, pour les salaires et couteux pour la collectivité.

EVALUATION EN MILIEU DE TRAVAIL

C’est quoi :

L’évaluation en milieu de travail dite E.M.T est un dispositif de « réinsertion » dont le but originel était de permettre à des demandeurs d’emplois de démarcher des entreprises pour évaluer leurs compétences dans une profession donnée.

La durée de cette évaluation est de 5 à 10 jours, cette période n’est ni rémunérée, ni défrayée pour le demandeur d’emploi.

L’employeur quant à lui perçoit une indemnisation de 2 € par heure soit 70 à 140 €. 

Une convention tripartite ANPE/demandeur d’emploi/employeur est signée.

Dérives et effet d’aubaine.

Comme tous les dispositifs d’insertions qui ont montré leur inefficacité, l’EMT est devenue un moyen pour les employeurs de disposer de main d’œuvre gratuite, corvéable à merci.

l’ E.M.T qui devait être utilisée avec parcimonie se systématise, les employeurs recrutent les CDI et CDD suite à une EMT ou ont simplement recours à ce dispositif pour bénéficier de main d’œuvre gratuite sans qu’a l’issu aucun contrat de travail ne soit signé !

Ainsi à MCA  plus de 1000 personnes ont travaillé dix jours soit 10 0000 journées de travail gratuites soit 42 années de travail d’un salarié !

La grande distribution sur Maubeuge à également recours aux EMT en grande quantité.

Plus grave les ANPE proposent aux employeurs de la main d’œuvre gratuite par ce biais sous couvert de réinsertion.

L’effet d’aubaine est manifeste les employeurs par ce biais bénéficie d’une période de travail gratuite et d’un prolongement de la période d’essai. Les embauches quant elles ont lieu ne sont pas le résultat de l’ EMT mais répondent à la nécessité du marché de l’emploi.

Les EMT tirent les salaires vers le bas et permettent aux employeurs peu scrupuleux de bénéficier de main d’œuvre gratuite pour des tâches occasionnelles, là où ils auraient eu recours à un CDD.

L’argent des cotisations sociales payent les périodes d’essai !

La période d’essai normalement payée par l’employeur est supportée de fait par la collectivité. Des employeurs profitent de l’aubaine pour multiplier ses périodes d’essai sans qu’un CDI ne soit jamais signé.

La Cgt demande donc clairement à l’ANPE de ne plus signer de convention EMT

N’hesitez pas à réagir en laissant des commentaires

Publié dans infos fennec, infos juridiques | 5 Commentaires »

Tous à la Manif le 17 juin

Posté par France Insoumise le 15 juin 2008

Video CGT : Cliquez collonne de droite en haut sur le lien les patrons dans vidéo

sur le lien misére et cet homme sarkozy

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12
 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE