• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

Radio France doit être libre

Posté par France Insoumise le 25 juillet 2010

affichepoliceortfjeanpierrerey.jpg

 Nous ne sommes plus au temps de l’ORTF, mais le pouvoir veut museler la radio Publique nous soutenons donc le collectif  ICI signez la pétition

Publié dans Actues, presse | Pas de Commentaire »

Oui La Bolivie est une démocratie!

Posté par France Insoumise le 21 juillet 2010

 

PUISQU’ON VOUS L’DIT !
mardi 20.07.2010, 05:07 – La Voix du Nord

La Bolivie, paradis des retraités ?

En Bolivie, Evo Morales devrait faire voter une loi qui abaisse l’âge de la retraite de 65 à 58 ans, voire peut-être même à 56. Christine Marin se l’est vu rappeler par la CGT, via un mail intitulé « la retraite à 58, voire 56, c’est fait ! », tiré du blog de l’Union locale CGT. L’Amérique latine serait donc source « d’inspiration » de l’organisation syndicale. Mais sais-t-elle que depuis les tensions qui ont opposé le président bolivien Evo Morales aux gouverneurs des régions autonomistes, un couvre-feu a été décrété dans le nord du pays, de 22 h à 6 h du matin. De quoi relativiser, non ?

_________________

Evo Morales a été élu démocratiquement et confirmé par référendum à 60 %. Des gouverneurs ultra-capitalistes et pro-étasunien, des provinces les plus riches contestent ses réformes sociales dans un déni de démocratie, la VDN serait-elle pour l’autonomie des provinces ? Quelle serait la réaction de Madame Marin et Monsieur Sarkozy si la Bretagne et la Corse revendiquaient par référendum local leur autonomie….

arton15411.jpg

      

Voir ci-dessous l’excellent article de Danielle Mitterrand

“« On peut tuer une démocratie aussi par la désinformation. Non, Evo Morales n’est pas un dictateur. Non, il n’est pas à la tête d’un syndicat de trafiquants de cocaïne. Ces images caricaturales sont véhiculées chez nous sans la moindre objectivité, comme si l’intrusion d’un président indigène et la montée en puissance de citoyens électeurs indigènes étaient insupportables, non seulement aux oligarchies latino-américaines, mais aussi à la presse bien pensante occidentale. » Danielle Mitterrand…”     

Lire la suite

Publié dans Actues, Latine, presse | Pas de Commentaire »

La retraite à la carte, en marche vers la capitalisation !!!!

Posté par France Insoumise le 21 juillet 2010

cgtuldemaubeugeetenvironscopie.jpg 

Notre députée en ambassadrice de la CFDT à Paris, est d’accord pour une retraite à la carte ” le cotiser plus pour gagner plus” ressemble étrangement à la retraite par capitalisation ou seuls les salariés riches auront une retraite digne…Tant pis pour les autres, les smicards et les faibles salaires qui devront eux travailler plus longtemps faute de pouvoir cotiser suffisament …

En 2003, la Cfdt avait déjà négocié avec un gouvernement libéral, les retraités aujourd’hui en voient les conséquences !

casseretraite1.jpg 
________________________________________

CFDT et Christine Marin : des divergences « enrichissantes » sur les retraites
mercredi 21.07.2010, 05:08 – La Voix du Nord

La CFDT espère que la rencontre avec la députée permettra de faire remonter des propositions d’amendement au projet.

| SOCIAL |

« Le dialogue social ne peut que faire avancer les choses »,

rapporte Christine Marin.. Suite à la réforme annoncée des retraites, une délégation de la CFDT s’est rendue hier à la permanence de la députée de la 23e circonscription pour « expliquer le fond de notre projet alternatif », explique Yannick Ghoris, secrétaire régional. Il ajoute : « Le débat était riche malgré des divergences. Certainement parce qu’elle a reconnu qu’il y avait un travail de fond, que ce n’était pas de la contestation mais de la construction et des propositions. » La députée a reconnu que l’idée d’informer le salarié de ses droits à la retraite sur sa fiche de paie était « pleine de bon sens », et que « si la personne travaille et cotise plus qu’une autre, c’est normal qu’elle gagne plus ». Cette mesure d’équité et d’égalité entre les retraites est en effet une mesure avancée par la CFDT : « On préconise une retraite à la carte. Si une personne estime qu’elle a assez travaillé pour sa retraite, elle peut partir. » Mais les moyens de mettre la réforme en place divergent. Le financement par exemple, qui dans le projet du gouvernement repose à 85 % sur les salariés, est contesté par la CFDT. Et la manière dont vont être définis la pénibilité et le régime des poly-pensionnaires (ceux qui cotisent à la fois dans le privé et dans le public) pose toujours problème.

Si les revendications du syndicat ne sont pas étudiées, Mme Marin s’engage à en « informer la commission des affaires sociales ».

M. B.

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Christine marin s’entête, tous à sa permanence le 7 septembre

Posté par France Insoumise le 20 juillet 2010

 

Madame la députée ne veut pas rencontrer les salariés en lutte et s’entête à vouloir voter une réforme nuisible à leur santé, à l’emploi etc…

Par trois fois elle était absente de sa permanence,.. pourtant elle est classée dans la VDN dans la liste des députés les moins présents à l’assemblée nationale.

Il semblerait que nos rassemblements devant sa permanence la poussent à se rendre dans la capitale. Peut-être pour échapper à la colère des salariés à moins que ce ne soit à la demande de ses amis du MEDEF (sic)… Elle veut bien nous rencontrer en catimini pour nous dire qu’elle se pliera à la volonté du capital.

En 2003, la négociation sur les retraites par François Chéréque a conduit à des pertes de revenus importantes pour les salariés et Madame voudrait bien recommencer,..

Pour nous c’est NON !

Nous vous donnons donc Rendez-vous dans la Lutte devant la permanence de notre chère Députée qui semble avoir oublié que c’est par le peuple qu’elle est élue et pas par les amis de Laurence Parisot !

A bon entendeur salut !

aujourdhuilacgtneserapasdansle559922.jpgmaubeuge@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »    

Article de la VDN

Aujourd’hui, la CGT ne sera pas dans le bureau du député Christine Marin

mardi 20.07.2010, 05:07La Voix du Nord

 Mardi dernier, une intersyndicale s’était rendu dans les locaux de la députée, Christine Marin.

|  ON EN PARLE |

Ce matin, seul des représentants de la CFDT seront reçus par Christine Marin. Dimanche, par le biais d’un courrier électronique, la CGT a finalement refusé la rencontre proposée mardi dernier par la députée de la 23e circonscription pour évoquer la réforme des retraites.

PAR NATHALIE WAROUX

Mardi dernier, une intersyndicale avait pris possession de la permanence du député, Christine Marin, pour évoquer la réforme des retraites.

Devant l’absence de celle-ci (retenue à l’Assemblée nationale), son attaché parlementaire avait réussi à « négocier » avec tous les représentants syndicaux un nouveau rendez-vous… prévu aujourd’hui, mardi. Seulement voilà, dimanche par le biais d’une lettre ouverte envoyée via l’Internet, la CGT a fait savoir qu’elle n’honorerait pas le rendez-vous. « Nous avions déjà évoqué ce jour-là (ndlr : mardi dernier) que cela ne nous intéressait pas », plaidait hier le représentant syndical CGT, Fabrice Preux, nous préférons la rencontrer lors des journées de lutte contre la réforme, comme celle du 7 septembre ». Pour l’heure, l’homme estime qu’il n’est plus temps de discuter ou de négocier mais de passer à l’action, aussi « exige-t-il » de la députée qu’elle se « conforme à la position de la population Sambre-Avesnoise, qui est hostile à cette réforme, en votant non ! »

« Ce n’est pas une manière de discuter »

Voilà qui est bien mal connaître Christine Marin dont la réaction ne s’est pas fait attendre. « Je ne suis pas à la botte du syndicat CGT , expliquait-elle hier, je vais voter cette loi, car si l’on veut sauvegarder les retraites on doit faire quelque chose.

 » « Ce n’est pas une manière de discuter, surenchérit la députée, choquée par la teneur du courrier reçu, je ne marche pas à coup de réélection », explique-t-elle en réponse à la menace de la CGT formulée de la sorte : « Si vous votez en faveur de cette loi, nous ferons tout pour que vous puissiez bénéficier d’une retraite anticipée en 2012… » Et pas question pour elle non plus de rencontrer la CGT le 7 septembre, comme demandée par l’organisation syndicale, à l’occasion d’une manifestation prévue devant sa permanence. •

Publié dans Actues, lutte | Pas de Commentaire »

Lettre ouverte de la Cgt Maubeuge à Madame Christine Marin

Posté par France Insoumise le 18 juillet 2010

cgtconf3.gif

LETTRE OUVERTE    

Madame, la Députée, via votre attaché, vous nous avez proposé une rencontre ce mardi. La Cgt refuse de vous rencontrer en dehors des journées de luttes contre la réforme des retraites ! 

Il n’est pas question pour nous de négocier ou de discuter un recul social ! Vous avez été élue par la population du bassin de la Sambre qui est majoritairement opposée à cette réforme !

L’ensemble des organisations syndicales CGT, FO, SUD, CFDT, CFTC, FSU vous ont exprimé leurs désaccords !

Votre gouvernement s’entête malgré l’ampleur de la manifestation  du 24 juin, sur son projet de recul social dont le seul but et de plaire au capital et au Medef.

Nous exigeons donc de votre part un vote non à l’assemblée nationale dans l’intérêt de la population de la Sambre, c’est le seul but de notre présence devant votre permanence ! 

Votre choix est soit de voter en faveur des populations qui vous ont élues, soit de voter en faveur du capital et du Medef !

Le 7 septembre 2010, nous organiserons une grande manifestation unitaire devant votre permanence et nous continuerons la lutte jusqu’au retrait du projet de loi !

Soyez assurée que si vous voter en faveur de cette loi nous ferons tout pour que vous puissiez bénéficier d’une retraite anticipée en 2012 !

La colère gronde en Sambre-Avesnois comme dans tout le pays, vous ne pouvez plus être sourde et agir contre vos électeurs !

Si vous avez l’intention de rencontrer la Cgt, se sera avec les travailleurs et la population le 7 septembre

Veuillez agréer nos sincères salutations

Pour la Cgt,
Preux Fabrice

Publié dans Actues, lutte | 2 Commentaires »

La retraite à 58ans va être votée

Posté par France Insoumise le 15 juillet 2010

evomorales.bmp

Mais en Bolivie…..

Retraites, finance… et Bolivie

 

Frédéric ANDRE

A l’heure où chez nous, en France, le gouvernement s’apprête à repousser l’âge de départ à la retraite à plus de 60 ans et à augmenter le nombre d’annuités pour bénéficier d’une retraite à taux plein, et cela sans toucher sérieusement aux revenus du capital, en Bolivie, le gouvernement socialiste anti-libéral de Evo Morales s’apprête à faire voter une nouvelle Loi sur les retraites, discutée avec la principale centrale ouvrière du pays (la COB), qui abaisse l’âge de départ à la retraite de 65 à 58 ans, avec les mêmes avantages. Cet âge sera même rabaissée à 56 ans pour les ouvriers du secteur minier, avec possibilité de baisser encore cet âge selon certains travailleurs, dans ce cas un an travaillé à l’intérieur de la mine comptera pour deux années.

Tout cela s’inscrit dans le cadre de la reconstruction du système Bolivien de retraite par répartition mis à sac par des décénnies de libéralisme économique…

Début février 2008, le président Morales avait déja instauré une pension « dignité » destinée aux retraités vivants sous le seuil de pauvreté, dans un pays où deux habitants sur cinq vivent avec moins de 2 dollars par jour. ..Pour financer cette allocation, le gouvernement de Morales avait instauré une redistribution des richesses liée aux hydrocarbures (Gaz et pétrole), mettant ainsi à contribution les riches régions de l’est Bolivien qui s’étaient arrangées jusque là pour bénéficier de la quasi-totalité de ces revenus.

Refusant de partager le gâteau, l’oligarchie Bolivienne avait, avec à la complicité de l’ambassade américaine, tenté de déclencher une guerre civile destinée à renverser le président Morales.

La France n’est évidemment pas la Bolivie, ses niveaux de revenus, de pensions de retraites et de vie sont très éloignés certes, mais n’y a t-il pas là encore, matière à s’inspirer d’un gouvernement progressiste qui élabore et vote des lois qui ne séparent pas l’aspect humain de l’aspect économique.

N’y a t-il pas intérêt à s’inspirer une fois de plus de ces gouvernements progressistes latino-américains qui ont choisis leur camps entre les requins de la finance, les affameurs du FMI et de la Banque Mondiale d’un côté, et le bien-être du peuple de l’autre.

La Bolivie, comme le Venezuela et l’Equateur, ainsi que les pays membres de l’ALBA (Alliance Bolivarienne pour les Amériques) ont décidé depuis quelques années déja de renvoyer les technocrates du FMI dans leurs bureaux New-yorkais, et de gérer eux-mêmes leurs pays, leur économie, et leurs systèmes de retraites.

Contrairement à nos gouvernements Européens, celui de Evo Morales, estime que l’humain passe avant les considérations économiques, il estime aussi que ce sont ceux qui ont le plus et qui provoquent les crises financières qui doivent mettre la main à la poche..

Il estime que les ressources de son pays ne doivent plus servir à garnir les comptes des multinationales étrangères et des oligarques locaux, mais au contraire à développer économiquement et socialement une nation désormais libre du diktat des marchés financiers et de ses alliés.

Une belle source d’inspiration que cette Amérique Latine rebelle et progressiste n’est-ce pas ? Ne devrait-on pas avoir les yeux rivés sur ces nations et ses peuples qui remettent en cause ce que l’on a commencé à nous faire subir ici : à savoir la dégradation de nos conditions de vies et la destruction de nos acquis sociaux, résultants d’années de luttes, tout cela au nom de la course au profit des plus riches et du libre-marché « sacré »..

Sarkozy n’est pas Morales, et nous le regrettons bien.

Frédéric André

 

 

Publié dans Actues | 1 Commentaire »

Combattons le Mensonge organisé

Posté par France Insoumise le 9 juillet 2010

 

cgtsite.gif 30 juin 2010      

     

Un mensonge et quatre omissions !

      

Finalement pas aussi sûr de lui, le gouvernement utilise 22 millions de deniers publics pour une campagne de communication, dont quatre pages dans la presse, pour convaincre du bien-fondé de sa réforme.

La fin justifiant, selon lui, les moyens, il n’hésite pas à manier le mensonge et l’omission dans ces 4 pages de propagande.

Florilège :

  • Tous les salariés qui ont commencé leur vie professionnelle avant 18 ans continueront de partir à la retraite à 60 ans. Il s’agit là d’un pur mensonge : seuls les salariés qui auront totalisé un nombre de trimestres cotisés très élevé, sans période de chômage et d’inactivité, seraient concernés. Exemple, un salarié ayant commencé à travailler à 17 ans, totalisant 160 trimestres cotisés et 10 trimestres assimilés (par exemple chômage), ne bénéficierait pas de ces dispositions.

  • L’âge de la retraite à taux plein en Allemagne est de 67 ans. Première omission : il sera de 67 ans en …2029. De plus, il n’est pas comparable avec l’âge d’ouverture des droits en France.

  • Pour les femmes : avec la réforme, la période de maternité sera désormais intégrée dans le calcul des droits à la retraite. Seconde omission : seuls les congés maternité qui débuteront après le 1er janvier 2012 seront pris en compte. Autrement dit, cette mesure ne sera opérationnelle que pour les retraites qui seront prises à partir de … 2040.

  • Une réforme efficace (…) Apport de l’Etat : 15,6 Mrds €. Troisième omission : L’Etat prétend mettre 15,6 Mrds € de ressources nouvelles pour financer les retraites. Il ne s’agit pas de ressources nouvelles, mais d’une somme que l’Etat employeur verse depuis 10 ans pour financer la retraite de ses fonctionnaires.

  • Si vous avez démarré votre activité à 17 ans ou avant et que vous avez toutes les années de cotisations nécessaires, vous pourrez continuer à prendre votre retraite à 60 ans. Quatrième omission : combien de trimestres correspondent aux cotisations nécessaires ? Vraisemblablement un minimum de 164 trimestres cotisés. Les trimestres assimilés (chômage, maladie…) ne sont pas considérés comme cotisés.

La Cgt dénonce de telles pratiques. Dès le 2 juillet, et tout au long des congés d’été, elle va mettre à disposition des salariés un 4 pages exposant son analyse de la réforme et ses propositions. Le 13 juillet, avec les autres organisations syndicales, elle interpellera le gouvernement sur le caractère injuste et inacceptable de sa réforme.

Dans ce même cadre intersyndical, elle appelle à faire du 7 septembre une très grande journée de grèves et de manifestations.

Publié dans Retraites, Pouvoir d’achat, Dates A Retenir | Pas de Commentaires »

Mobilisation 13 juillet 2010 – Nord

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 6 juillet 2010

logocgt1.jpg
INFO UD NORD

Connu à ce jour par l’UD CGT Nord

Unions locales

  
Lieux et heures
des rassemblements

Commentaires

Dunkerque DUNKERQUE
Place Jean Bart – 15 h
Cgt – Cfdt – Fo – Fsu
Communiqué commun à la Presse
+ délégation intersyndicale
en Sous-Préfecture
Armentière – Douai – Halluin
Lille – Roubaix – Seclin – Tourcoing
LILLE
Préfecture de 11 h à 15 H
Place de la République
Cgt – Cfdt – Cftc – Fo – Fsu
Solidaires – Unsa
Barbecue géant, sono, prises de parole,
délégation en Préfecture,
dépôt des cartes pétitions…
Maubeuge – Aulnoye – Fourmies MAUBEUGE
Espace Rive Gauche – 10 H 30
Rassemblement à l’appel des 3 UL
devant la permanence de la députée UMP
et demande d’audience
Cambrai CAMBRAI
Sous-Préfecture fin de matinée
(suite à AG des syndicats)
Dépôt d’une motion en Sous-Préfecture
Valenciennes – Denain – Onnaing
Saint-Amand
VALENCIENNES
Sous-Préfecture – 9 H 45
Rassemblement à l’appel des 4 UL
+ délégation en Sous-Préfecture

Le 13 juillet, faisons-nous entendre…
Ne laissons pas les ministres adopter tranquillement le projet de loi sur la réforme des Retraites !!

Concernant la journée d’action du 7 septembre, L’UD CGT Nord invite, d’ores et déjà, les Unions locales et les syndicats à réserver les bus pour se rendre à la manifestation régionale à Lille (14 h 30 Porte de Paris).

Publié dans Luttes, Retraites, Pouvoir d’achat, Dates A Retenir, Actions_régionales | Pas de Commentaires »

Mobilisation 13 juillet 2010 – Maubeuge

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 6 juillet 2010

Publié dans Actues, lutte | 1 Commentaire »

En juillet ont continu

Posté par France Insoumise le 7 juillet 2010

logocgtmaubeugemai2010.jpg
6 juillet 2010

Camarades,

Pas de trêve, rien n’est joué !

Suite à l’intersyndicale régionale Nord/Pas-de-Calais du 2 juillet 2010, CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA, des initiatives doivent interpeller le gouvernement et ses représentants. Un conseil des ministres se déroulera ce mardi 13 juillet qui adoptera le projet de loi sur les retraites.

Déjà dans notre région, plusieurs manifestations à l’appel de l’intersyndicale sont programmées (Valenciennes, Lille, Dunkerque, Cambrai).

La lutte doit se poursuivre en Sambre Avesnois !

La CGT propose
un rassemblement sur Maubeuge
ce mardi 13 juillet à 10 h 30 – Espace Rive Gauche

Agissons ensemble, plus fort, plus nombreux,
dans l’unité pour gagner

Le bureau

Publié dans Actues, lutte | Pas de Commentaire »

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE