• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Préavis de grève le Fennec

Posté par lefenneccgt le 27 septembre 2010

Un préavis de grève est déposée par la cgt le Fennec

COUVRANT LA PERIODE DU 1 OCTOBRE 2010 (22 HEURES) AU 15 OCTOBRE 2010 ( MINUIT)   CE PREAVIS CONCERNE LA REFORME DES RETRAITES DONT NOUS DEMANDONS LE RETRAIT PURE ET SIMPLE .   

Nous demandons aux salariés de participer massivement aux manifestations du :

  

·      2 octobre 2010 (14 heures 30) mail de la Sambre

·      12 octobre 2010 (10 heures) (même endroit)

cgtuldemaubeugeetenvironscopie.jpg

“NON ferme et résolu”

à la réforme des retraites voulue par le gouvernement

CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, FO, UNSA, SUD

 

70 % des français refusent la réforme des retraites du gouvernement

Les manifestations du 23 septembre ont vu 3 millions de personnes dans la rue malgré la tentative de l’Elysées de minorer les chiffres.

L’ensemble des organisations syndicales ont décidé d’une journée de manifestations le 2 octobre pour maintenir la pression dans cette épreuve de force, face à l’insolence et au mépris, afin de pouvoir rediscuter sur cette réforme injuste et inacceptable

Le samedi 2 octobre sera l’occasion aux personnes ne pouvant faire grève de pouvoir participer et venir manifester leur colère. Cette journée de manifestations nationales, trois jours avant le début de l’examen du texte au Sénat, doit permettre d’élargir la protestation populaire, aux salariés du privé, aux jeunes, aux lycéens, aux étudiants, aux séniors, aux retraités, aux précaires, aux familles…

  • La CGT entend lier aux revendications sur les retraites, l’augmentation des salaires et l’emploi en Sambre-Avesnois.
  • La CGT appelle l’ensemble de la population à participer à la grande manif du 2 octobre 2010

RETRAITES – SALAIRES – EMPLOIS EN SAMBRE/AVESNOIS
MANIF LE 2 OCTOBRE 14 H 30

ROND POINT DU MAIL DE LA SAMBRE -  RIVE-GAUCHE -  EN FACE MAGASIN EURODIF

retraitespourunchoixaveccgtbr1.png

Maubeuge, le combat continue pour la défense de nos retraites
et l’avenir de nos enfants !

TRACT Préavis de grève le Fennec dans Actues pdf nonfermeetrsolu1pourcgt1.pdf

    _____________

Lu dans la Sambre :

Fracassante rentrée politique de Christine Marin
La députée UMP de la 23e circonscription n’a pas la langue dans sa poche. Elle n’hésite pa à défendre les réformes du gouvernement, et se moque de l’attitude de l’opposition… Article de La Sambre, ICI   

  

Publié dans Actues, lutte | Pas de Commentaire »

Manifestations du 23, belle réussite!

Posté par lefenneccgt le 24 septembre 2010

img0326.jpg

1900 manifestants dans les rues de Maubeuge, le siége du MEDEF envahit par des centaines de salariés. les travailleurs en colére et déterminés une assemblée générale de L’UL Cgt le 25 septembre à 9 heures pour décider des suites au mouvement.

photos des manifs de maubeuge et lille: ici

Publié dans lutte | Pas de Commentaire »

Hôpital en Danger!

Posté par lefenneccgt le 20 septembre 2010

cgtsantactionsociale.gif

« L’hôpital public est malade » : c’est le diagnostic des élus CGT du Hainaut

vendredi 17.09.2010, 05:10La Voix du Nord

 On ne sait si l’hôpital est malade, mais, du côté de la CGT, le malaise est perceptible.

|  ON EN PARLE |

L’hôpital public succombera-t-il au souci de rentabilité dans lequel d’aucuns voient un dangereux virus ? Réunis cette semaine au pôle de santé du Cateau-Cambrésis, les délégués CGT des différents établissements du Hainaut où le syndicat est représenté ont voulu établir une liste des symptômes, alarmants, du mal dont il souffre selon eux. …

 

Autour de la table, mardi, des responsables de la CGT élus dans les établissements du Hainaut, « gros centres » ou non : Valenciennes et Douai, mais aussi Cambrai, Denain, Saint-Amand-les-Eaux, Marchiennes, Maubeuge ou encore, et bien sûr, Le Cateau-Cambrésis.

Dans les esprits, et parfois au détour d’une phrase, des sigles qui peuvent rebuter le public le moins averti : HPST (pour évoquer la loi Hôpital, patients, santé, territoire), ou RGPP (Révision générale des politiques publiques). Des mots reviennent aussi à intervalles plus que réguliers, à la façon d’un leitmotiv que ces délégués syndicaux voudraient dénoncer : « Argent », et surtout « rentabilité ». Là encore, de telles notions, lorsqu’elles ne se traduisent pas dans des situations concrètes, peuvent décourager le grand public de s’y intéresser.

Mais hier matin, au fil du tour de table qui s’est effectué, ont bel et bien émergé des exemples. Édifiants car terriblement concrets.

Il y a ce patient dont la chambre, dans un bâtiment pourtant complètement neuf, aurait été dépourvue de store en état de fonctionnement pendant plusieurs semaines, obligeant les personnels du service de chirurgie viscérale, où il était hospitalisé, à obstruer la vitre, source d’éblouissement et de chaleur, avec « une alaise et du scotch ». Cet autre malade qui, pendant trois semaines, en soins palliatifs, aurait été privé de télévision et de téléphone en raison d’une carence de l’opérateur privé auquel avait été confié le marché. On parle encore de la transformation, en ce qui concerne les maisons de retraite, de nombre d’Unités de soins longue durée (USLD) en Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), ce qui sous-entend à la fois « un financement plus lourd pour les familles » et « un ratio soignants-soignés » moindre… Les « directions » incriminées dans les différents établissements pour appliquer la « politique gouvernementale » en matière de santé n’étaient pas là pour se défendre. Mais selon les délégués CGT, la tentation de la « rentabilité » mettrait en péril la vocation de « service public » de l’hôpital et l’égalité d’accès aux soins. La tendance serait ainsi à « la course aux activités les plus rentables », martelait hier Christophe Lauwers, élu CGT à l’hôpital de Denain. Ce qui revient selon lui à jouer le même jeu que le « privé ».

Plusieurs ont évoqué des réunions de direction au cours desquelles « on ne sait plus si on est dans un hôpital ou dans une entreprise… On se demande si on a vraiment des patients ». Et le terme « patientèle », contraction de « patient » et de « clientèle », d’être repris plusieurs fois avec ironie. Mais les visages sont sévères : « Si l’hôpital public s’inscrit dans la même optique que le privé, c’est extrêmement grave. On n’en est pas encore arrivé là, mais on est sur les rails pour y aller. » Du concret là aussi. Mais les syndicalistes conservaient l’impression que le public « ne se rend pas compte ». Et posaient une question là encore très concrète : « Et si c’était votre maman ? » • HÉLÈNE HARBONNIER

Publié dans Actues | 1 Commentaire »

La Cgt Maubeuge et le 23 dans la presse…

Posté par lefenneccgt le 20 septembre 2010

 

reformedesretraiteslacgtamobilise654781.jpg

Manifestations du 23 septembre les articles ici et  ici et encore ici

Publié dans lutte | Pas de Commentaire »

Fennec:Préavis de grève reconductible

Posté par lefenneccgt le 19 septembre 2010

  

Préavis de grève reconductible    

Monsieur le Directeur ,     - Face à l’attitude du gouvernement qui malgré les centaines de milliers de salariés dans la rue le 7 septembre pour manifester leur opposition à l’allongement de la durée de cotisation et le recul de l’âge légal de départ à la retraite, ne propose qu’un amendement totalement marginal sur la pénibilité -face au ministre Woerth et à ses relais qui persistent sur l’inéluctabilité du recul de l’âge de la retraite et prétendent que la réforme permettrait de maintenir les « seniors » au travail plus longtemps, alors qu’en 17 ans de réformes successives (depuis 1993), l’âge moyen de cessation d’activité n’atteint toujours pas 59 ans, -parce que nous considérons que le recul de l’âge légal est tout simplement la négation du droit à prendre sa retraite dans des conditions correctes avec une pension qui permet de vivre, alors que la quantité de richesses produites qui a doublé depuis 1970, permettrait sans aucun problème de consacrer une proportion égale ou supérieure au paiement des retraites ….et des salaires (ce n’est que la part des profits-qui ne servent qu’à la spéculation- qui augmente),   nous déposons par la présente un préavis de grève reconductible à compter du mercredi 22 septembre 22 h 15 pour le jeudi 23 septembre 2010 , relayant  en cela l’appel national unitaire et  revendiquons le retour à la retraite à 60 ans avec 37 ans ½ de cotisations ainsi que le remplacement de tous les départs en retraite par des embauches en contrat à durée indéterminée. 

Appelons à aux manifestations 9H 30 Maubeuge espace rive gauche Lille 14 h 30 porte de Paris     Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos salutations distinguées.                                                             Le 14 septembre 2010,      La CGT   

Publié dans infos fennec, lutte | Pas de Commentaire »

Dans la Voix du Nord

Posté par lefenneccgt le 15 septembre 2010

retraitescestrepartipourundeuxiem652901.jpgRetraites : c’est reparti pour un deuxième round le 23

 De gauche à droite, si on peut dire, Marc Boulogne, FSU, André Chandelier et Fabrice Preux, CGT et Jacques Lombard, CFDT.

|  ACTUALITÉ SOCIALE |

Ils ne représentaient localement que trois organisations syndicales, hier en fin de matinée à l’union locale CGT de Maubeuge,  mais l’appel qui était lancé par eux valait pour sept syndicats.Dans la Voix du Nord

Les Maubeugeois de Force Ouvrière étaient en réunion à Cambrai, pour ne citer qu’eux, retenus à l’extérieur. Fabrice Preux, André Chandelier, de l’union locale CGT, Marc Boulogne, du syndicat FSU, et Jacques Lombard, de la CFDT, étaient autour de la table, où il manquait encore les représentants de SUD, de la CFTC et de l’UNSA, toutes formations qui ont annoncé leur participation à une deuxième manifestation contre la réforme des retraites, prévue le jeudi 23 septembre.

Convergence de vues et d’action. C’est ce qu’ont exprimé hier matin boulevard Pasteur les syndicalistes qui entendent prolonger le mouvement lancé lors de la journée nationale d’action du 7 septembre.

La deuxième vague de protestation va passer dès aujourd’hui par des « actions militantes », chacun à sa manière. La CGT va procéder à des distributions massives de tracts à la sortie des lycées, d’enseignement général ou professionnel, des universités, des écoles professionnelles, afin d’essayer d’emporter l’adhésion des jeunes au mouvement qui s’est créé contre la réforme des retraites. « Parce que les jeunes sont les premières victimes de ces mesures », disent les responsables de la CGT.

Dans la même veine, Jacques Lombard indique que la CFDT a opté pour des visites chez les sous-préfets afin de les sensibiliser aux conséquences de cette réforme. Il parle de « propos d’espoir » et, à l’instar de ses collègues Cégétistes et des autres, mise sur un mouvement de fond qui emmènerait la réforme, de la même façon que le CPE de Villepin fut emporté : par la rue. • J.-M. B.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

23 septembre grandes manifestations unitaires!

Posté par lefenneccgt le 14 septembre 2010

                                        Tous en Grève pour aller dans les manifs

A l’appel de toutes les organisations syndicales Cgt, Cfdt, Cftc, Sud,Cfe/Cgc,Unsa une grande journée de gréve le 23 septembre 2010!

Amplifions l’action, Tous dans la rue pour faire reculer le gouvernement

Manif Locale ( MAUBEUGE): 9 heures30 Mail de la sambre espace rive gauche devant la permanence de la députée!

Manif  Régionale(Lille): 13 heures départ de Maubeuge de l’Ul Cgt 7blv pasteur 59600 Maubeuge

23 septembre grandes manifestations unitaires! dans lutte doc tract23.doc tract 23 septembre 2010

doc dans lutte en2006leslycens.doc tract à destination des jeunes

Publié dans lutte | Pas de Commentaire »

Posté par lefenneccgt le 10 septembre 2010

cgtsantactionsociale.gif

Ensemble le 15 septembre préparons un Grand 23 septembre

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 10 septembre 2010

LA CGT LANCE TOUTES SES FORCES DANS LA BATAILLE

POUR GAGNER

IL NOUS FAUT DU MONDE

tous ensemble faisons du 15 septembre le tremplin du 23

15 septembre nous appelons tous les militants CGT, les élus , les mandatés, les salariés en repos, les retraités toutes les bonnes volontés à une journée d’action militante en vue de la grande manifestation du 23 septembre

15 septembre Rassemblement 9 heures à L’union locale CGT 7 blv pasteur 59600 Maubeuge

au programme:

-   Grosse délégation devant chez la député

-   Caravane de voiture avec sonorisation dans les grandes villes de la sambre

-    distribution de Tracts pour appeler les jeunes à la Manif du 23 (lycées de Maubeuge)

-   Collage d’affiche et distribution de tracts à la population

Publié dans lutte | Pas de Commentaire »

2800 000 manifestants,maintenant allons à la grève génèrale

Posté par lefenneccgt le 8 septembre 2010

Aprés la mobilisation résussie du 7 septembre il faut faire céder le capital et son vassal sarkosy par la gréve générale! Les confédérations doivent appeler!

325.jpg

Nous étions 1500 manifestants  hier à Maubeuge , 2735 000 en France et 78 000 dans le Nord  les photos ici 

L’ACTION VA CONTINUER

Forte mobilisation contre la réforme des retraites, hier, à Maubeuge

mercredi 08.09.2010, 05:11La Voix du Nord

 Entre 500 et 1 500 personnes ont défilé à Maubeuge

|  ON EN PARLE |

L’appel des syndicats a été entendu et la mobilisation importante. Employés des transports, des services de santé ou salariés du privé : plus de 1  500 personnes (selon la CGT, 500 selon la police) ont manifesté hier matin dans le centre-ville contre la réforme des retraites.

 

PAR MARLÈNE VITE

maubeuge@lavoixdunord.fr

« Vous imaginez un conducteur de bus dans un déambulateur ? Si le gouvernement continue comme ça, c’est ce qui va arriver ! », s’exclame Bruno Vasseur, de la CGT Transports. Le ton est donné. Dans l’imposant cortège qui a déambulé dans les rues du centre-ville, pour tous les manifestants, le message est simple : pas question de retarder l’âge du départ à la retraite à 62 ans, comme le prévoit la réforme engagée par le gouvernement. « On ne veut pas travailler sur la chaîne jusqu’à 62 ans. Les conditions de travail sont déplorables. On demande un départ à 57 ans avec une retraite pleine », explique Samuel Beauvois, du syndicat Sud Renault.

Chez les professionnels de santé, le discours est le même. Bouchaib Boukhaf, représentant de Sud santé sociaux, exige que le gouvernement tienne compte de la pénibilité du travail et de la spécificité des métiers dans le secteur hospitalier : « Nous demandons un maintien du départ à la retraite à 55 ans pour les infirmières et les aides soignants. Avec la réforme de l’hôpital, les conditions de travail se sont dégradées. Le personnel est à bout. Si en plus la réforme des retraites est mise en place, ce sera la catastrophe ». Selon lui, la qualité des soins pourrait être mise en danger.

« Pour les jeunes aussi »

Le maintien d’une retraite entière dès l’âge de 55 ans, c’est aussi une des revendications de la CGT Transports : « On fait un métier difficile, en lien direct avec le tissu social et avec des horaires atypiques. On fait face au quotidien à l’insécurité. On ne peut pas tenir dans ces conditions jusque 62 ans ! », insiste Bruno Vasseur. Derrière lui, des centaines de manifestants de tous les secteurs. On a pu apercevoir également quelques élus, dont Annick Mattighello, maire (PCF) de Louvroil, venue apporter son soutien aux salariés. « Je pense aux générations qui nous suivent. Cette réforme, c’est aussi l’affaire des jeunes. On est là pour que les jeunes travailleurs d’aujourd’hui puissent avoir une retraite à taux plein quand ce sera leur tour. » Après une heure de défilé dans les rues, le cortège s’est séparé devant la mairie. La CGT s’est dit « très satisfaite » de la mobilisation, avant de prendre chemin de la grande manifestation de Lille. •

Publié dans Actues, lutte | Pas de Commentaire »

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE