Lette d’hervé aux camarades de la Cgt

Posté par lefenneccgt le 25 novembre 2010

Comme beaucoup de personnes le savent  l’inspecteur du travail a refusé  mon licenciement, cependant aujourd’hui le combat est loin d être finie.

Aujourd‘hui je voudrais dire un grand merci à toutes les personne qui m’ont soutenus, car sans vous ce combat face à l’injustice je l’aurais perdu, merci à tous les camarades de l’Union  Locale de la C G T  de  Maubeuge, à tous ceux qui mon témoigné de leurs soutiens par le biais du blog  et du net.

Ce qui est sur, c’est qu’une telle épreuve me  laisse pas mal de stigmate, qui vont  me permettre de  me battre  encore et encore, car les faits qui m’ont été reprochés  sont  minimes par apport à ce qu’il se passe réellement au sein de la structure mais qui sont caché  aussi bien aux parents qu’aux financeurs.

Je me suis rendu compte qu’au travers de mon histoire que quoi qu’il arrive, j avais perdu  mon travail et pour preuve j’aie repris mon travail le Lundi, et bien le Mardi il y avait déjà une enquête de la part de la chef de service  à mon encontre  ……

A vous tous un grand remerciement : à  Fabrice Preux, Catherine Féra, il n’y a pas de mot, à mes collègues ceux qui savent qui je suis réellement  et pour  les autres je ne rentrerais pas dans une certaines polémique  je vous laisse pour ce vous êtes …..     

 

                                                                                                    Hervé Chareyre ….

 

 

3 Réponses à “Lette d’hervé aux camarades de la Cgt”

  1. muriel leroy dit :

    On est derrière toi Hervé, laisse ta chef de service faire son enquête ! Si elle veut être poursuivie pour harcèlement moral c’est son problème et celui de ta direction…

    L’Inspecteur lui a donné son avis, un avis défavorable à ton licenciement et c’est çà qui compte.

    la CGT sera avec toi si ta direction persiste dans son « délire ».

    Je comprends ton « découragement », je subis depuis plus d’un an une mise à l’écart, ne les laisse pas te miner le moral…

    Muriel LEROY

  2. joëlle dit :

    Salut Hervé,
    Je relaye ta lettre sur les blog cgt maubeuge… Ta boîte aime certainement beaucoup la communication !
    Courage ! tu as toutes les raisons de relever la tête bien haut et tu n’es pas seul :)

    Fraternellement

  3. Christine B dit :

    Merci à toi hervé de ne pas avoir baissé les bras et de t’être battu.. Nous, je crois que l’on a fait que répondre à nos idées, car en manifestant à tes cotes, on se battait pour nos idéaux de justice, d’équité..et pour les salariés en général car malheureusement ces pratiques de la part des patrons ne font qu’augmenter au fil du temps. Par ces batailles on retrouve un peu de notre dignité et lorsqu’on gagne on se sent plus fort pour continuer.
    Bisous
    Christine

Laisser un commentaire

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE