Luttes – Centre hospitalier de Maubeuge

Posté par lefenneccgt le 30 mai 2011

La Voix du Nord – 30 mai 2011

La CGT soulève des incohérences au centre hospitalier de Maubeuge

lundi 30.05.2011, 05:17 - La Voix du Nord

hopital2.jpg

 

 

De l’union locale CGT,
les syndic
alistes n’ont pas eu loin à aller
pour rejoindre l’hôpital, situé sur le même boulevard.

 

 

| ON EN PARLE |

L’atmosphère est tendue dans les locaux syndicaux du centre hospitalier de Maubeuge. les délégués viennent d’entamer une nouvelle réunion pour parler du gel des salaires des fonctionnaires et des différences de traitement qui existent, selon eux, au sein de l’hôpital. Delphine Schadeli, élue CGT et aide soignante, combat tout cela avec vigueur.

PAR XAVIER SILLY

maubeuge@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »

- Vous constatez plusieurs incohérences dans l’organisation de l’hôpital de Maubeuge

… « Oui, il y a des affaires à démanteler, comme l’emploi de nouvelles infirmières en CDI, avec un contrat de l’État, avec un salaire plus faible que les autres… Il existe aussi des problèmes au niveau de la rémunération des heures supplémentaires, comment la direction peut payer double les heures supplémentaires d’une infirmière réquisitionnée pendant ses jours de congé et ne pas faire la même chose quand il s’agit des aides-soignantes ? En plus lorsqu’aucune aide-soignante n’est disponible pour venir effectuer des heures supplémentaires, ils font venir des infirmières avec leur avantage habituel. »

- Vous condamnez également le gel des salaires des fonctionnaires pendant deux ans ?

« Oui, comment voulez-vous que l’on s’en sorte dans l’hôpital public aujourd’hui ? Moi ça fait onze ans que je travaille et je gagne 1 380 euros par mois, alors qu’une de mes collègues travaille dans le privé avec un salaire de 1 500 euros… Qu’on ne vienne pas dire que les fonctionnaires gagnent plus que les autres. »

- Vous critiquez aussi le manque de moyens dont dispose le personnel hospitalier…

« Oui, de toute façon, aujourd’hui un hôpital est évalué par rapport à son rendement et non par rapport à la qualité des soins apportés, ça veut tout dire. »

- Vous allez mener des actions de revendication ?

« Oui, nous interprofessionnelle et intersyndicale à Lille, mardi, à 14 h 30, à la porte de paris. Il faut qu’on nous laisse travailler dans des conditions correctes. Que ce soit pour nous où les patients. Car vous allez voir, avec le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, on aura encore plus de travail à faire. »

….

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Elections – UDEVE

Posté par lefenneccgt le 30 mai 2011

2469342207686646193081000005852856898360961422926n.jpg

CGT UDEVE – 25 mai 2011

 

Des camarades se sont rassemblés pour soutenir le syndicat Cgt Udeve

Après des élections victorieuses pour notre syndicat,

L’employeur et la fédération Cgt ne respectant pas le choix démocratique des salariés, ont décidé de tenter d’obtenir l’annulation des élections. Ce mercredi, l’avocat de la Fédération des organismes sociaux et celui de l’employeur se sont entendus pour demander le report sans même en avertir les autres parties.

Prochain rendez-vous

1er juin – 10 H – Tribunal d’Instance de Maubeuge, devant le parvis de la Mairie

_____________

Article La Voix du Nord


Publié dans Elections | Pas de Commentaire »

Notre congrès

Posté par lefenneccgt le 25 mai 2011

cgtsantetactionsociale2.jpgLa Cgt Santé Action sociale Sambre Avesnois a tenu son congrès les 23 et 24 mai 2011. Les camarades ont décidé d’impulser les actions en faveur de la santé et de l’action sociale en Sambre Avesnois. Nous interpellerons les donneurs d’ordres Agloo Val de Sambre, Conseil Général, Agence Régionale de Santé (ARS) etc..sur l’absolu nécessité du développement de l’action sociale et de la santé publique et associative.Par la création et le développements de structures qui répondent aux besoins des pullulations. L’argent publique doit répondre aux besoins des populations du Val de Sambre et non être versé aux entreprises privées qui versent d’énorme dividendes à leurs actionnaires. Le secteur de la santé et de l’action sociale représente plus de 4000 salariés dans notre région.

le bureau La Cgt Santé Action sociale Sambre Avesnois  

Secrétaire Général :Fabrice Preux (Cgt Fennec)

Secrétaire Général adjoint:Hervé Chareyre (Cgt Fennec)

Secrétaire à la Santé:Karim Azzedine ( Cgt Hôpital Maubeuge)

Secrétaire à l’ Action sociale:Gabriel Carlier ( Cgt APEI Maubeuge)

Trésorier:Pascal burlet (Cgt AFEJI)

Trésoriére Adjointe:Marie-Jeanne Lecouffe (Cgt APEI Maubeuge)

La commission exécutive du syndicat se réunie tous les deux mois et plus si nécessaire, elle est composée de 13 membres. l’assemblée générale des syndiqués  se réunie tous les deux mois et plus si nécessaire.

contacts: cgtsante.soc@laposte.net

 

Publié dans Actues, Cgt le Fennec, Cgt Papillons Blancs | Pas de Commentaire »

putch sur les élections à l’ udeve….

Posté par lefenneccgt le 15 mai 2011

reprse1.jpgcgtuldemaubeugeetenvirons.jpg

tractmut.jpg

MOBILISATION POUR LA DÉMOCRATIE !

TOUS ENSEMBLE LE 25 MAI 2011 A 10 H

Tract à télécharger putch sur les élections à l' udeve.... dans Climat de travail pdf tractmobilisationtile250520111.pdf

tract2.jpg

Historique de la situation à l’UDEVE

     

  • En avril 2009, L’UGOSS (Union de Gestion des Œuvres Sanitaires et Sociales) connaît des problèmes et est mise sous administration judiciaire : 114 emplois sont menacés.
  • En août 2010, L’UGOSS est scindé en plusieurs entités dont UDEVE « pôles santé » et « pôles santé service ». La scission de l’entreprise en plusieurs entités conduit à des transferts de contrat de travail et Muriel Leroy en sa qualité de déléguée syndicale Cgt, fait l’objet d’une demande d’autorisation de transfert de son contrat de travail auprès des services de l’Inspection du Travail. L’enquête préalable est alors faite par l’Inspection du Travail septembre 2010, l’autorisation de transfert du contrat de travail de Muriel Leroy vers l’UDEVE s’accompagne du transfert de son mandat de Déléguée Syndicale par l’union locale CGT sur conseil de l’Inspection du Travail.
  • La fédération des organismes sociaux, sans concertation avec l’Union Locale Cgt de Maubeuge, nomme à posteriori un autre délégué syndical.
  • L’employeur conteste les nominations de l’ensemble des organisations syndicales prétendant qu’il s’agit d’une nouvelle entreprise et le Tribunal d’Instance de Maubeuge lui donne raison.
  • Nouvelle nomination DS par l’Union locale Cgt de Maubeuge à laquelle il est renoncé, le Tribunal d’Instance de Maubeuge ayant refusé la nomination du DS de la CFDT.
  • En janvier 2011, L’union Locale Cgt de Maubeuge nomme Muriel Leroy dans le cadre de la nouvelle loi RSS.
  • Le 7 février 2011, une réunion Cgt APREVA Paris se tient à la mutuelle en-dehors de la présence de Muriel Leroy (convoquée par mail 10 mn avant réunion, elle ne peut s’y rendre).
  • Le Tribunal d’Instance de Maubeuge annule la nomination de RSS de Muriel Leroy et se déjugeant de sa première décision, reconnaît la représentativité du syndicat CGT de l’UDEVE Maubeuge (Muriel Leroy) dont les statuts sont déposés depuis longtemps.
  • En avril 2011, les élections sont organisées après plusieurs péripéties, le protocole d’accord électoral est signé par l’Union Locale Cgt Maubeuge et par la Cgt APREVA Saint Quentin, pour la fédération.
    ♦ Il faut souligner ici que lors du protocole d’accord, l’employeur entendait écarter la liste Cgt soutenue par l’Union Locale CGT : son directeur général déclarait : « je choisis la fédération », une voiture avec chauffeur va même être affrétée par l’employeur pour aller faire signer à Saint-Quentin, le protocole d’accord électoral par la Cgt APREVA Paris.
     

  • Le désaccord entre la fédération et l’Union locale Cgt conduit à deux listes Cgt à L’UDEVE
    ♦ Des tracts sans contenu syndical sont alors publiés par la liste Cgt APREVA Paris, attaquant l’Union Locale CGT et le syndicat CGT UDEVE Maubeuge.
  • Le 22 avril 2011, les élections ont lieu :
    ♦ La liste CGT UDEVE Maubeuge obtient 41,02% dans le premier collège 31,37 % tout collège confondu. Avec 16 voix sur 51 exprimés.
    ♦ La liste Cgt APREVA Paris obtient avec 5 voix 12,82% dans le premier collège et 9,80% tout collège confondu, elle n’est donc pas reconnue représentative.
    ♦ Seule, la Cgt UDEVE Maubeuge est en capacité de signer un accord,
    ♦ À l’issu des élections la Cgt UDEVE Maubeuge, la CFDT et la CGC sont reconnues représentatives à l’UDEVE (Représentativité : CGT UDEVE Maubeuge 31,37% – CFDT 19,60% – CGC 23,52% – F.O 9,80% – CGT APREVA Paris 9,80%).
  • Le 5 mai 2011 matin, la CGT UDEVE Maubeuge a reçu par vote unanyme, le soutien de tous les syndicats présents à la Commission exécutive de l’Union locale CGT.
  • Le 5 mai 2011, midi, une réunion a lieu en présence d’une délégation de camarades de l’Union locale de Maubeuge, de l’Union départementale CGT Nord, de la Fédération des Organismes Sociaux, aucun accord n’a pu être trouvé.
  • Pendant ce temps là, les salariés de l’UDEVE ne peuvent pas bénéficier des oeuvres sociales du Comité d’entreprise (ex. chèques vacances…)
  • Aujourd’hui, en mai 2011, que se passe-t-il ? L’employeur conteste les élections du fait que c’est la Cgt UDEVE Maubeuge (celle dont il ne voulait pas) qui a obtenu le meilleur vote ? conteste le vote des salariés de son entreprise !?

Publié dans Climat de travail, Elections, infos fennec, lutte | Pas de Commentaire »

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE