• Accueil
  • > Archives pour décembre 2011

FOYER LE FENNEC – Craintes sur une restructuration

Posté par France Insoumise le 15 décembre 2011

DANS LA PRESSE

Actualité Maubeuge

La CGT émet des craintes sur une restructuration au foyer Le Fennec

jeudi 15.12.2011, 05:21 – La Voix du Nord

|  SOCIAL |

Une restructuration peut-elle en cacher une autre ? C’est ce que craint le représentant de la CGT au foyer occupationnel Le Fennec qui échafaude un scénario en deux temps. …

« Faire le ménage pour l’ASRL. » C’est ainsi que Fabrice Preux, de la CGT Le Fennec, résume le scénario selon lui en cours de réalisation au foyer occupationnel qui emploie soixante salariés, l’ASRL désignant l’association sociale de la région lilloise, une grosse structure implantée dans la métropole. Comprendre, par « faire le ménage », qu’il ne s’agit pas au Fennec – qui accueille depuis 1991 des personnes handicapées – de nettoyer les locaux de l’ASRL, mais de mettre en place toutes les conditions d’un rapprochement avec l’association lilloise, rapprochement qui pourrait aller, selon Fabrice Preux, jusqu’à une absorption de l’entité maubeugeoise.

A l’appui de sa démonstration, le syndicaliste cite le projet de regroupement des éducateurs répartis en externat et internant sur le seul internat, une intégration qui aurait pour conséquence de créer un sureffectif théorique avec, en toile de fond, l’intention de supprimer les ateliers de poterie, de danse, de dessins ou ceux menés sur la ferme de quatre hectares disposant d’un verger et d’un potager, toutes activités qui emploient les pensionnaires du foyer. « Il n’y a déjà plus de remplacements d’éducateurs absents dans les ateliers depuis un an. Ce service est du fait en pleine désorganisation », complète Fabrice Preux. Lequel insiste sur le fait que Le Fennec est structurellement bien portant, avec des excédents budgétaires de 29 000 et 70 000 E en 2009 et 2010.

Histoire de tester les intentions de la direction actuelle, la CGT a posé quelques questions, avec en perspective les cinq prochaines années à venir, sur le maintien des effectifs, l’indépendance juridique du foyer ou encore le maintien des accords d’entreprise. Des questions restées sans réponse dit Fabrice Preux. Qui observe aussi que l’actuel président de l’association qui régit Le Fennec est un ancien directeur général de l’ASRL, association qui intervient ponctuellement dans la gestion du foyer, moyennant rémunération. • J.-M. B.

Publié dans infos fennec, Non classé | Pas de Commentaire »

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE