Où va la Cgt Maubeuge?

Posté par lefenneccgt le 30 juin 2013

Nous apprenons dans la presse que l’Union Locale Cgt de Maubeuge s’est prononcée favorablement en faveur d’aides aux entreprises privées  à La commission économique et au comité de suivi . Cette position rompt avec la les positions antérieures prisent par la Cgt, notre syndicat n’a pas été consulté. Des entreprises qui exploitent des travailleurs, qui licencient reçoivent de l’argent public alors même que la santé et le social sont en grandes difficultés dans la Sambre. Les transports en commun sont réduit, les services publics manque de moyen, l’hôpital voit ses budgets réduits. Nous nous opposons avec vigueur à ce que des entreprises qui distribuent des dividendes à leurs actionnaires perçoivent de l’argent public alors même qu’il payent des salaires de misère, dans des conditions de travail épouvantables, sans créer d’emplois et en détruisant même (MCA) puissent bénéficier d’aides qui sont prélevés sur l’argent des contribuables. Nous nous désolidarisons totalement de cette position et affirmons notre opposition totale aux aides publiques sans contrepartie.

La Cgt le Fennec

Extrait de l’article Voix du Nord

A Maubeuge, dernier conseil d’Agglomération avant l’été en roue libre

 Publié le 29/06/2013

Par J.-M. B.

…..

Les aides aux entreprises

Sujet sensible, d’autant qu’il s’agissait de prolonger des conventions d’aides économiques entre l’Agglo et plusieurs entreprises du bassin dont Sambre et Meuse, qui vient de traverser un conflit social sévère qui a révélé les dures conditions de travail des salariés et le peu de considération salariale manifestée à leur égard. Comme on pouvait s’y attendre, les réserves sont venues des bancs communistes. Louis Masuy a souhaité connaître la nature des accords conclus entre États russe et français lors de la prise de contrôle de l’usine finésienne par le géant russe UVZ et s’est ému des conditions de travail et des salaires. Rémi Pauvros, qui a reçu le directeur technique d’UVZ à l’occasion du conflit, s’est voulu rassurant. Mais sans convaincre Louis Masuy, Christine Savaux et Daniel Barbarossa qui se sont abstenus sur la prorogation au 10 juillet 2015 de la convention octroyant 520 000 € à Sambre et Meuse. À Feignies toujours, la société Delta plus profite aussi d’une prolongation de la convention d’aide jusqu’en février 2014 pour la subvention de 92 000 € reçue de l’AMVS. Pour Sambre et Meuse, Rémi Pauvros l’a joué un brin politique : « La commission économique et le comité de suivi ont donné un avis favorable », a-t-il insisté. Sous entendu, pour le comité de suivi où siège notamment… la CGT, vos camarades cégétistes y sont favorables.

Réussir en Sambre-Avesnois

Ce sera une première en France s’est félicité Benjamin Saint-Huile, maire de Jeumont et vice-président en charge de l’emploi et de la solidarité, mais pas sûr qu’il faille s’en réjouir. Cette première va consister à grouper sous une seule structure l’ensemble des dispositifs qui œuvrent pour l’insertion et le travail dans l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe, et principalement en direction des jeunes, sacrifiés sur l’autel du chômage. Il va s’agir de réunir les maisons de l’emploi de Réussir en Sambre et de la MIEF Sud Avesnois, les plans locaux d’insertion de Réussir, d’Avesnes et de Fourmies-Trélon et les deux missions locales de Réussir et de l’Avesnois. Ça va prendre du temps, peut-être un an a précisé l’élu jeumontois. Rémi Pauvros a rappelé quelques données chiffrées concernant le chômage, dont celle-là, insupportable : 32 % des jeunes âgés de moins de 25 ans sont privés d’emploi. La nouvelle structure portera logiquement le nom de Réussir en Sambre-Avesnois et compte bien aller taper dans la manne européenne de huit milliards d’euros, débloquée cette semaine par Bruxelles pour s’attaquer à ce fléau.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Info pour les salariés du Fennec.

Posté par lefenneccgt le 29 juin 2013

Ils veulent nous manger tout cru!

Vous trouverez ci-joint l’accord RTT de l’ASRL à mettre en relation avec le tableau comparatif de notre précèdent article.


ACCORD RTT ASRL

Document à télécharger

fichier pdf ACCORD RTT ASRL-21-déc-1999

Publié dans Cgt le Fennec, infos fennec, lutte, Non classé | Pas de Commentaire »

Ils veulent nous manger tout cru!

Posté par lefenneccgt le 28 juin 2013

Ci-joint, le tableau comparatif entre les accords du Fennec et notre repreneur l’ASRL.On nous prend pour des C…cliquez sur le document PDF ci dessous. Les différences de conditions de travail sont édifiantes. Travailler plus pour gagner moins voilà ce que l’ont veut nous imposer!

fichier pdf tableau comparatif-1

 

Publié dans Cgt le Fennec, Générale, infos juridiques, lutte | 1 Commentaire »

Hôpital et Foyer le Fennec « Tous ensemble »

Posté par lefenneccgt le 25 juin 2013

Hôpital et Foyer le Fennec 14 juin 2013 Hôpital Maubeuge

20 juin 2013 au foyer le Fennec

Le 14 juin 2013 manifestation devant l’hôpital psychiatrique de Maubeuge et le 20 juin manifestation au Foyer le Fennec à Maubeuge. Le social et la santé souffrent tous les deux de la politique d’austérité! Tous Ensemble nous ne lâcherons rien!

Voici quelques photos:

Pas de droits sur l'album 276917

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Sauvons nous des sauveurs !

Posté par lefenneccgt le 22 juin 2013

Sauvons nous des sauveurs ! dans Cgt le Fennec dsc_06862-300x199

 

Décryptage

Réunion du 20 juin 2013

Monsieur Claude Durot, Directeur Général de L’ASRL est venu vous expliquer la Fusion/absorption du Fennec par son association. Le moins que l’ont puisse dire c’est que ces dernières n’ont pas convaincu la majorité des salariés.

Sur les accords d’entreprises et nos acquis, nous en parlerons en 2014 ben voyons ! Ce qui revient à dire de nous demander de négocier «  le pistolet sur la tempe » .Dans le même temps il nous explique que des accords qui coûteraient « trop cher »  ne seraient pas agréer par le ministère, ce qui revient à demander aux organisations syndicales de négocier à Minima ! C’est toujours mieux que rien n’est ce pas…

            Pour la Cgt c’est NON ce qui était possible avec le nain le Fennec ne le serait plus avec le géant ASRL mais de qui se moque t’on ?

            Il annonce clairement le passage à trente cinq au lieu de 33 heures (31 pour les veilleurs de nuit) ceci bien sûr sans augmentation de salaire soit 94 heures minimum de travail supplémentaires/an par salariés et pour l’ensemble du personnel 5358 heures de gain ce qui représente environ un peu plus de 3 postes.

A cela vient s’ajouter le décompte en jours ouvrables des congés payés soit une semaine de congé en moins, comme nous lui avons démontré lors de la réunion ! Pas très fort en calcul le monsieur Durot ou très  filou !

            Le travail le lundi de pentecôte ou le travail d’une journée gratuite dit de solidarité, la perte du paiement des jours pour enfants malades et /ou hospitalisés.

            Et toutes ces magnifiques mesures pour pas un centimes de plus !

Mais rassurez vous en septembre 2014 il nous proposera un accord de méthode, consistant à négocier avec les syndicats sans le rapport de force que nous pouvons construire avec les salariés. Il espère qu’une organisation plus conciliante que la Cgt appose sa signature qui s’imposera à tous et qui vous expliquera que l’on ne peut pas faire autrement !

A la Cgt nous disons NON, NON et NON notre avenir et l’affaire de tous !

 

         Non seulement vous ne serez pas payer plus et en plus vous allez perdre de l’argent, car la participation à la Mutuelle sera réduite, donc vos possibilités de vous soigner et de soigner vos enfants !

Mutations elles seront volontaires sauf si …. Prenons actes que le « saut si » risque de devenir la règle, puisque la tarification à la journée sera transformés par une tarification globale dans le cadre d’un CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectif et de Moyen) qui est le nouveau moyen inventé par les autorités de tarification pour baisser les coûts des budgets qui se voit inscrit dans le marbre pour trois ans où cinq ans. La force du Fennec était son bon taux de remplissage 94% dans un CPOM. Il n’en sera plus tenu compte (globalisation du budget) ce qui justifiera des raisons économiques pour justifier des mutations ou seront désignés les volontaires !

            Et voila l’ombre de l’A.N.I, A.N.I cité par monsieur Durot sachant que les salariés n’ont pour la plus part aucune idée de quoi il s’agit !

A.N.I explications : L’Accord Nationale Interprofessionnel sur la flexi- sécurité. Signé par la Cfdt, la CFTC, la CFE/CGC sous la dictée du MEDEF avec la bénédiction du gouvernement.

En quoi ca consiste ?

A pouvoir imposer des mutations aux salariés l’ANI prévoir dans son article 10 : un salarié dont le contrat de travail ne contient pas de clause de mobilité pourra se voir imposer cette mobilité par accord d’entreprise minoritaire. Cela signifie que son employeur pourra l’envoyer travailler loin de chez lui et s’il refuse, il sera licencié pour motif économique individuel. Il s’agit de la même technique employée dans les accords de maintien dans l’emploi (cf. article 12).

Pour les salariés qui voudrait plus d’info nous conseillons la vidéo de Gérard filoche (Inspecteur du Travail) http://www.youtube.com/watch?v=0nDX_PAY0sI qui vous explique ce qu’est ce merveilleux A.N.I

En contrepartie l’A.N.I prévoit une mutuelle santé imposée par l’employeur qui est inférieur à la CMU !

Tant que nous étions Fennec nous échappions aux risques de mutation là se sera une autre paire de manches !

            Sur les horaires : Monsieur Denis Cattiaux nous explique qu’il veut renforcer certains jours de la semaine ce qui veut dire en langage clair que les horaires de jour seront transformés en horaire d’internat de semaine ! Soit ce que la direction a tenté il y a deux ans !

Conclusions : La Cgt appelle les salariés à s’unir pour faire échec à l’attaque en règle qui se met en place contre nos acquis et nos emplois ! Nous espérons que F.O va sortir de son silence et de sa torpeur pour construire avec les salariés l’Unité syndicale et sortir de sa stratégie de cour de récré consistant à privilégier les dissensions entre les personnes plutôt que la SOLIDARITÉ !

 

TOUS ENSEMBLE RENDEZ-VOUS EN SEPTEMBRE

dsc_07151-300x195 dans Climat de travail

Publié dans Cgt le Fennec, Climat de travail, Générale, infos fennec, lutte | Pas de Commentaire »

Premiére étape de la lutte rendez-vous en septembre!

Posté par lefenneccgt le 21 juin 2013

Pas de droits sur l'album 276695 Premiére étape de la lutte rendez-vous en septembre! dans Cgt le Fennec dsc_07143-227x300

Maubeuge: piquet de grève ce jeudi au foyer Le Fennec

Publié le 20/06/2013

Par La Voix du Nord

Les salariés du foyer de vie pour personnes handicapées et malades mentaux, Le Fennec, ont observé, ce jeudi, un piquet de grève à l’appel de la CGT pour protester contre la fusion avec l’Association sanitaire et sociale de la région lilloise (ASRL) au 1er janvier 2014.

<br />
Les salariés du Fennec ont accueilli le directeur général de l’ASRL par un piquet de grève.<br />

Les salariés réclament un accord de substitution afin de garder les acquis sociaux et le maintien des salariés sur le site maubeugeois. Ce jeudi, Claude Durot, directeur général de l’ASRL, s’est rendu au Fennec pour rencontrer les salariés dans la perspective des négociations qui interviendront une fois la fusion effective.

 

dsc_06811-300x185 dans presse

Publié dans Cgt le Fennec, lutte, presse | Pas de Commentaire »

Rassemblement au fennec de ce matin !

Posté par lefenneccgt le 20 juin 2013

Pas de droits sur l'album 276695

Pour copier une photo, débutez le diaporama,
Sur une photo, « clic droit souris » Open image in new window, puis de nouveau « clic droit souris » Enregistrez l’image sous …

 

Le comité d’accueil  a été une réussite ce matin, les salariés avec la Cgt ont marqué des points, prochainement un compte-rendu de la journée, ON LÂCHE RIEN ! 
Cliquez sur l’Album ci-dessus pour visualiser les photos.

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

Quand une cégétiste dénonce des maltraitances!

Posté par lefenneccgt le 20 juin 2013

 


ÉMANUEL 30 ANS HANDICAPÉ! ATTACH­É SUR UN FAUTEUIL PENDANT PLUS DE 12H! Parmi le personnel, UNE seule va réagir et dénoncer ce genre pratique. Elle avait à plusieurs reprises signalé des comportements plus que limites au sein de l’établissement des Grillons à Néris-les-Bains. Nous sommes dans un pays où tout est de plus en plus banalisé. Ce qu’Emanuel à subit dans la nuit du 5 au 6 octobre 2011 est inacceptable et ne doit en aucun cas se reproduire. Ligoté avec pas moins de dix draps de 18h à 9h10 du matin attaché à un baby-foot, il a finalement été libéré de ses liens. Le calvaire aurait pu durer sans l’intervention de Sylvia, qui a du insister pour qu’il soit détaché, elle a eu le temps de prendre 3 photos qui sont dans les mains de son avocat. Elle a aujourd’hui perdu son travail, elle subit un harcèlement moral au quotidien tout aussi condamnable, sa situation plus que précaire n’entache en rien le courage dont elle fait preuve et que je salue! Imaginez ce que ce jeune homme à subit, je suis persuadée que l’on ne pourrait pas le faire à un chien!
Soyons nombreux le jeudi 4 juillet à 9h au tribunal de Montluçon pour soutenir Sylvia Garcia

Publié dans Non classé | 22 Commentaires »

Fusion/Absorption du Fennec La riposte s’organise!

Posté par lefenneccgt le 14 juin 2013

Fusion/Absorption du Fennec La riposte s’organise! dans Cgt le Fennec images

 

Depuis 2009 l’employeur nie la Fusion / Absorption du Fennec. La Cgt a toujours affirmé que cette Fusion était dans l’intention de l’ASRL et du Fennec. Aujourd’hui on veut nous faire croire que c’est dans notre intérêt et que cela se fera « sans bobo« . Mais les salariés en Assemblée Générale n’ont pas été naïfs et ont décidé de faire entendre leurs voix !

A l’occasion de la Visite de monsieur Durot Directeur général de l’ASRL, nous avons décidé ensemble de lui montrer notre détermination à préserver nos emplois au Fennec et maintenir nos acquis.

 

POUR MONTRER NOTRE DÉTERMINATION

Rassemblement des salariés du Fennec

Le 20 juin 2013 à partir de 8h 30

Devant le pavillons Blanc

La Cgt organisera un petit déjeuner revendicatif

Débrayage de 8 h 30 à 10 h 30

Publié dans Cgt le Fennec, infos fennec, lutte | Pas de Commentaire »

À Maubeuge, grève en psychiatrie vendredi

Posté par lefenneccgt le 12 juin 2013

Karim Azzedine et Guillaume Rosey

À Maubeuge, grève en psychiatrie vendredi, pour dénoncer le manque de moyens

Publié le 12/06/2013

Par J.-M. B.

Que l’hôpital aille mal, c’est une évidence qui passe en boucle dans les media. Mais même si ça va sans dire, le syndicat CGT santé du centre hospitalier de Maubeuge considère que ça va mieux en le disant et a déposé un préavis de grève pour ce vendredi avec, au programme de cette journée d’action, un rassemblement prévu boulevard Pasteur, devant l’établissement hospitalier.

Ils ont l’air fatigués Karim Azzedine et Guillaume Rosey, fatigués des semaines à cinquante heures de travail pour le premier cité, de nuit par surcroît. À entendre le secrétaire de la section santé et son adjoint, c’est une large majorité du personnel hospitalier qui partage cet état. « La population de Sambre-Avesnois n’a plus les moyens de se soigner en santé mentale », résume Karim Azzedine. Arrive ensuite l’antienne, la litanie, le bilan de santé d’un hôpital public qui va mal : « Un mois sans psychiatre, sans assistantes sociales, sans médecin somaticien » pour commencer. Et puis la suite : « L’agence régionale de santé a baissé la dotation de 220 000 € en 2013, c’est l’équivalent de cinq infirmières. L’an dernier, c’était de 21 000 € et les baisses vont s’étaler jusqu’en 2016. Pour vingt patients, on demande une équipe de quatre personnes. Il arrive souvent que nous sommes deux pour vingt. On est à 54 000 heures supplémentaires sur l’ensemble du site . »

Au centre hospitalier de l’Avesnois, le secteur psy c’est quatre-vingt-dix patients hospitalisés, les centres médicaux psychologiques et centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel de Jeumont, Ferrière-la-Grande, Hautmont, Aulnoye-Aymeries, Le Quesnoy. La psy en Sambre-Avesnois, ce sont aussi les détenus de la maison d’arrêt, patients sur-représentés dans ce secteur de la santé, les rapports inutiles et non suivis d’effets qui s’empilent là-dessus le dénoncent régulièrement. C’est encore une population plus fragilisée qu’ailleurs dans le domaine de la santé mentale où, sur l’échelle de gravité, on traite de la déprime à la pathologie lourde.

« Aujourd’hui, on fait du gardiennage, il n’y a plus d’activités pour les malades », reprennent Karim Azzedine et Guillaume Rosey. Le ton est d’autant plus dépité qu’il a été et qu’il est encore beaucoup demandé au personnel d’un établissement qui affiche pour la première fois un déficit, à hauteur de trois millions d’euros indiquent les deux syndicalistes. « On en a marre d’être les bons élèves. Il y a eu beaucoup d’efforts de faits de la part du personnel. Les directeurs d’établissements devraient se positionner plus clairement vis-à-vis de l’ARS. Il faudrait aussi que Rémi Pauvros se mouille. Il a des nouvelles responsabilités et il est président de la Fédération régionale hospitalière. » Et les deux hommes de tourner les yeux vers Valenciennes et Denain où, enfoncent-ils, les équipes sont complètes en psy.

Publié dans Actues, Générale | Pas de Commentaire »

12
 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE