• Accueil
  • > Archives pour juillet 2015

Le Fennec dans la tourmente judiciaire!

Posté par France Insoumise le 14 juillet 2015

cgt santé et action sociale 2Ne cédons pas à la peur !

L’annonce d’un abus de bien social (détournement) par notre comptable a plongé les salariés dans la stupéfaction, le désarroi, l’inquiétude et parfois la colère.

Nous rappelons que pour le moment le comptable est présumé innocent. Le détournement est annoncé à hauteur de 151 000 € pour les trois dernières années. Peut être plus si les faits sont antérieurs.

Après trois années d’excédents budgétaires, une année de d’équilibre on nous annonce un déficit de 157 000 €. Un redressement URSSAF de 75 000 €.

Dans ce contexte compliqué, la Cgt ne cédera pas à la panique, des moyens sont à notre disposition pour analyser la réalité financière du Foyer par le biais du droit d’alerte économique du comité d’entreprise.

Soyons clairs, pas question pour la Cgt que les conquis sociaux des salariés soient remis en cause à l’occasion de cette affaire de détournement.

Les salariés n’ont rien à céder, ils ne seront pas les dindons de la farce des agissements d’une personne et de la légèreté blâmable de l’employeur sur ces moyens de contrôles.

Sur l’affaire de détournement présumé fait l’objet d’une enquête. Nous ne devons pas en tirer des conclusions hâtives avant la fin de l’instruction et d’un éventuel procès. Les conséquences possibles sur le Foyer sont à ce jour totalement inconnu.

Le redressement de l’Urssaf est contestable, celle-ci ayant considérée à notre avis à tort que nous étions à temps partiel.

Le déficit doit être analysé, il est probablement dû à la baisse du prix de journée. Qui est la conséquence de la reprise des excédents ultérieurs !

L’ombre de l’ASRL plane sur nous !

Nous avions découvert que l’ASRL avait servi de cabinet de recrutement pour notre nouveau directeur.

On nous annonce l’intention de signer une nouvelle convention de gestion avec l’ASRL. Alors même que cette association a renoncé officiellement à la fusion absorption du Fennec !

Nous avons l’impression qu’ils ne sont pas arrivés à passer par la porte et qu’ils voudraient passer par la fenêtre !

Impression renforcée par les discours tenus aux IRP sur la nécessité de supprimer les avantages des travailleurs.

La Cgt a proposé de négocier sur l’organisation du travail, pensant que la réouverture des ateliers est nécessaire. Nous n’irons pas plus loin dans nos propositions. 

 

La Cgt prend les contacts nécessaires avec les autorités compétentes.

Le CHSCT ressaisira l’expertise si les mêmes solutions nous sont proposées.

En cas de manquement de l’association le Fennec nous avons étudié des solutions alternatives que nous exposerons aux salariés lors d’une Assemblée Générale en septembre. Notamment la possibilité de créer une SCOP.

Nous demandons aux travailleurs de rester sereins et vigilants. Nous attendons des documents, des preuves comptables pour analyser avec nos experts la situation financière.

Nous ne nous contenterons pas de simples déclarations sur des menaces de fermetures dans les trois années à venir pour saborder le service rendu aux usagers et les acquis des travailleurs fruits de leurs luttes !

On nous répète sans cesse que le Conseil Départemental serait à l’origine de nos problèmes, sans pour autant nous fournier de documents allant dans ce sens.

Le prétexte d’une nouvelle majorité de droite qui serait plus encline que la précédente à couper dans nos budgets nous est également servi.

Nous avons fait une demande de rencontre pour en discuter avec les élus.

Nous appelons donc les travailleurs à rester sereins et d’attendre des éléments concrets en ne cédant pas à la panique. Réagissons avec analyse et concrètement sans céder aux émotions !

Bonnes vacances à tous

 

 

Publié dans Actues, Cgt le Fennec, infos juridiques | Pas de Commentaire »

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE