• Accueil
  • > Archives pour septembre 2015

Soutien à notre collégue sauvagement agressé!

Posté par France Insoumise le 16 septembre 2015

SAMSUNG CAMERA PICTURES

      Notre collègue, surveillant de nuit, a été lâchement agressé dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 septembre 2015 par deux individus armés d’un cutter. Hospitalisé aux urgences pour deux entailles au visage ayant nécessitées de nombreux points de sutures.

      La Cgt lui apporte tout son soutien moral à lui et à sa famille. Au risque des séquelles physiques s’ajoute les conséquences psychologiques d’une telle agression. C’est dans l’exercice de son métier au service des personnes handicapées que Tarek a subit cette ignoble agression. La Cgt le Fennec souhaite que les deux individus soit retrouvés rapidement et pénalement sanctionné comme il se doit.

       C’est aussi le manque de personnel de nuit qui est en cause, les veilleurs sont deux pour assurer la nuit sur quatre pavillons. Ils doivent sortir des locaux, c’est dans un coin sombre que l’agression a eu lieu. Nous mettons tout en œuvre pour que la sécurité du personnel soit pris au sérieux par l’employeur afin que cela ne se reproduise plus. Le discours incessant de la direction sur les contraintes budgétaires,les économies a réaliser, le personnel en « trop » devient de plus en plus inacceptable et inhumain!

        Nous souhaitons un prompt rétablissement à notre collègue!

Publié dans Actues, Cgt le Fennec | Pas de Commentaire »

Fennec: Des menaces sur l’emploi pour nous faire renoncer à nos acquis!

Posté par France Insoumise le 11 septembre 2015

images

 

La rentrée cette année est placée sur le signe de l’inquiétude pour les salariés. Les remplacements ont été cet été diminués drastiquement, les récupérations, les RTT, les congés payés sont quasi systématiquement refusés au motif de raisons de services.

         Pourtant un budget est alloué pour les remplacements des congés d’été, la prévoyance paye les salaires pour les salariés en longue maladie, les salariés en Congé individuel de formation ne coûtent rien à l’employeur.

         Le Conseil Départemental rencontré par la Cgt s’est engagé par écrit à continuer le financement du Fennec.

         Il est donc tant de rappeler quelques règles, les RTT doivent être données aux salariés avant fin décembre de l’année en cours, les jour fériés travaillés doivent faire l’objet d’une récupération ou d’un paiement, le fractionnement des congés payés entraîne après le 31 octobre l’octroi de jours de congé supplémentaires !

         Les compteurs d’heures dues par l’employeur augmentent de façon exponentielle, l’employeur devra donc soit payer, soit autoriser les récupérations, RTT et congés divers.

         C’est sans rire que le directeur en réunion de délégué du personnel nous demande de renoncer à nos acquis.

         C’est mal connaître la Cgt que d’envisager une seule seconde que nous signerions un accord qui détruirait les acquis individuels et collectifs.

         Devant notre refus c’est la menace à l’emploi qui est utilisée, dépeignant une situation catastrophique du Foyer pour nous faire plier et ceci sans en apporter le moindre début de preuve.

         Le directeur nous menace donc de dénoncer les accords collectifs, ce faisant il coupe court à toute possibilité de négociation.

         Nous ne discuterons pas le pistolet sur la tempe, les menaces sur l’emploi sont inacceptables et non fondées !

         La stratégie de la peur initiée, pour que les salariés poussent les syndicats à signer sous la contrainte est une méthode qui n’est pas digne d’un dialogue entre partenaires sociaux.

         La Cgt est prête à discuter sur des nouvelles grilles horaires mais pas n’importe comment et à condition d’être en possession d’informations économiques et sociales claires et précises. Nous ne négocierons pas dans la précipitation.

         Des grilles horaires circulent, celles que nous avons eues en notre possession ne sont ni légales, ni conventionnelles, ni respectueuses des accords collectifs.

         La direction demande à des salariés de faire des propositions avant même dans discuter avec les organisations syndicales et les IRP.

         Les salariés n’étant pas en possession des données économiques et sociales et ne maîtrisant pas forcément les données techniques sont-ils plus faciles à manipuler ?

         Soyons clairs, une grille horaire n’est jamais parfaite et ne satisfera jamais l’ensemble du personnel, nous devons donc trouver le compromis qui allie le mieux les conditions de travail et le fonctionnement de l’établissement.

         C’est l’employeur qui a décidé de fermer les ateliers, c’est lui qui a failli sur les systèmes de contrôle permettant un abus présumé de bien social par le comptable, c’est lui le responsable de l’organisation du travail !

         Ce n’est pas aux salariés de payer la note.

         Une réunion est annoncée le 30 septembre 2015, la grande messe puisque l’association, les parents, tous les salariés sont convoqués à cette réunion.

         Nous serons très attentifs aux annonces qui seront faites ce jour et déciderons en Assemblée Générale de salariés des suites à donner à ces propositions ou au décisions qui seront prises et annoncées !

 

        

 

        

          

 

          

 

            

 

        

 

        

        

Publié dans Cgt le Fennec | Pas de Commentaire »

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE