Fennec Postes supprimés dans l’éducatif (Grève illimitée à compter du 13 juin)

Posté par lefenneccgt le 31 mai 2016

images

 

Foyer le Fennec

Rue Adolphe Matha 59600 Maubeuge

Maubeuge le 31 mai 2017

 

PRÉAVIS DE GRÉVE

 

L’association le Fennec a décidé de supprimer des postes éducatifs en ne remplaçant pas des licenciements  pour cause personnelle. Ce sont déjà 2 postes éducatifs ( 2 éducateurs spécialisé)  de touchés soit 5. 76 % de l’effectif éducatif et ce n’est qu’un début.

Ils veulent échapper à d’éventuels licenciements économiques en mettant en danger la structure.

Le but avoué anticipé les restrictions budgétaires de 12 % sur trois ans imposé par le Conseil Départemental.

Alors même que le CPOM n’est pas négocié, et qu’aucune piste économique n’est recherchée, que le Comité d’Entreprise et le CHSCT n’ont pas encore été consultés sur ce point.

L’association frappe au cœur même de notre métier les postes éducatifs, mettant en danger l’organisation et la prise en charge des résidents montrant une incohérence total dans des décisions arbitraires relevant plus de la calculettes que d’une réflexion organisationnelle.

La Cgt décide donc de déposé un prévis de grève illimité avec blocage total des services  à partir du 13 juin 00 heures.

L’association à donc 13 jours pour éviter le conflit en rencontrant rapidement les organisations syndicales.

La Cgt

 

 

 

 

Publié dans Actues, Cgt le Fennec | Pas de Commentaire »

Loi El Khomri: Lettre au 56 députés.

Posté par lefenneccgt le 21 mai 2016

Nous avions envoyé un courrier aux 56 députés qui ont tenté de déposé une motion de censure de gauche. Il aurait fallu 58 signatures pour pouvoir la déposer. Dés lors nous leur demandions de voter la motion de droite afin de faire échec à la loi « travail ». Certains d’entre eux ont voté la motion. Les autres ont refusé de voter la motion au nom d’une prétendue cohérence politique. Voici la lettre que nous leur adressons à tous.

cgt santé et action sociale 2

 

 

Mesdames et Messieurs les députés,

Nous vous avons saisi dernièrement car vous étiez parmi les 56 signataires d’un texte pour une motion de censure de gauche. Deux voix ont manqué pour pouvoir déposer cette motion de censure.

La seule solution qu’il restait pour faire échouer la loi El Khomri au niveau parlementaire était donc de voter la motion de censure de droite, même si le contenu de celle-ci était évidemment trop libéral.

Manuel Vals n’a plus de majorité politique à l’assemblée et utilise le 49-3 qu’il dénonçait pourtant quand il été dans l’opposition à l’instar de François Hollande.

La majorité de la population rejette cette loi, le mouvement social depuis mars 2016 combat ce texte de recul social. L’utilisation du 49-3 est ressentie comme une violence par de nombreux travailleurs.

Les organisations syndicales n’ont d’autre choix que de durcir le mouvement. Les routiers, la SNCF, la Fonction Publique sont entrées dans la lutte. Blocage des dépôts de carburants, arrêt total des raffineries.

Le gouvernement comptait sur un affaiblissement du mouvement c’est le contraire qui se produit. Plus grave il tente de jouer le pourrissement en mettant en avant les exactions de quelques individus. Il utilise les forces de l’ordre pour réprimer violemment les manifestations, créant par cette violence sociale une situation insurrectionnelle !

Depuis le début du quinquennat les trahisons se succèdent, nombreux de ceux qui sont dans la rue ont voté pour François Hollande en 2012 et pour les députés du Parti Socialiste en lui donnant donc une confortable majorité à l’assemblée.

Le traité européen Sarkozy/ Merkel n’a pas été renégocié, le nombre de trimestres de cotisations retraites augmentés. Le nombre de chômeur a fortement augmenté, pas loin de 1 million pour les catégories A, B et C. La précarité a explosée. Force est de constater que le bilan social du quinquennat est à ce jour catastrophique.

A l’inverse le grand patronat par la voix du MEDEF a obtenu le CICE et le pacte de responsabilité sans aucune contrepartie. De vagues promesses de Pierre Gattaz de créer 1 millions d’emploi ont suffit à convaincre le gouvernement. Résultat le chômage augmente, la précarité également tandis que les rémunérations des grands dirigeants d’entreprises et la rémunération des actionnaires sont en forte hausse.

En trahissant le peuple de gauche François Hollande a ouvert la boite de pandore  et la droite la plus réactionnaire se sent pousser des ailes. Les candidats à la primaire de droite se la jouent à plus libéral que moi tu meurs.

D’ailleurs le sénat s’apprête à rétablir l’intégralité du texte original de la loi « travail » en l’agrémentant d’une sauce encore plus libérale.

Cette loi scélérate, régressive ne peut et ne doit pas passer. Nombre de femmes et d’hommes luttent courageusement contre ce texte. Pour eux même et pour une jeunesse exaspéré par l’avenir qu’on lui promet.

L’échec de ce mouvement aurait un impact politique énorme conduisant au pouvoir une droite réactionnaire dans les meilleur des cas et dans le plus mauvais à l’accession au pouvoir du Front National si ce n’est en 2017 en 2022 tant les partis traditionnels sont discrédités dans l’opinion. 

Certains d’entre-vous n’ont pas voté la motion de censure au nom d’une cohérence politique. Mais quelle cohérence y a-t-il à ne pas voter une motion libérale pour laisser passer un texte tout aussi libéral ?

La priorité absolue est de faire tomber ce texte, vous prétendez défendre une vision du Parti socialiste qui n’est pas celle de Valls et consorts.

Le mouvement social composé de travailleurs et de la jeunesse de ce pays prend ses responsabilités dans une lutte dure et acharnée. Votre rôle et de les aider à obtenir la victoire par le retrait de cette loi quitte à voter une motion de censure fut-elle présentée par la droite.

Il vous appartiendra ensuite de mener la bataille politique pour que cesse ses politiques libérales basées sur l’austérité.

La loi reviendra au parlement dans les semaines à venir. Le 49-3 sera encore dégainé. Vous devez par tous les moyens faire échec à ce projet insensé de destruction du Code du Travail.

Laisser passer cette loi s’est ouvrir la voie aux forces capitalistes et  à la finance qui continueront à détruire les conquis des travailleurs si chèrement acquis en 1936, après guerre et lors des nombreuses lutte sociales. C’est aussi ouvrir la voie au F.N qui récoltera tout ou tard la désespérance du peuple de France.

Vous êtes face à une responsabilité historique celle de vous joindre par votre vote qui peut mettre en échec ce projet aux millions de travailleurs et de jeunes qui rejettent une vision de la société passéiste digne du 19 ° siècle.

Notre combat, nous syndicalistes et de ré enchanter l’avenir, le votre est de nous aider dans notre tâche par des positions politiques courageuses.

C’est la devise de notre pays Liberté Égalité Fraternité et elle n’est pas portée par les forces de l’argent mais par la volonté des travailleurs et de leurs enfants.

 Les fascistes guettent leur terreau c’est la désespérance, En 1945 le programme du C.N.R est né de la résistance et du combat terrible de millions d’hommes et de femmes en Europe.

 Ce gâchis aurait pu être évité si d’autres politiques avaient été menées en Europe après la crise de 1929, nous n’en sommes pas encore là mais nous en prenons le chemin. Nous sommes persuadés que le progrès social est source de paix, la régression ne fera qu’amener le chaos et la guerre.

Si cette loi passe elle en amènera d’autres encore plus destructrices. Il est donc de votre responsabilité de mettre en œuvre tous les moyens pour lui faire échec y compris en votant une motion de censure venant de l’opposition.

Maubeuge le 21 mai 2016

Veuillez recevoir nos sincères salutations.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Lille 17 mai Manifestation sous tension policière (Vidèo)

Posté par lefenneccgt le 18 mai 2016

Manifestation sous haute tension à Lille dés le début la police interpelle des manifestants dont deux camarades Cgt et provoque la colére des manifestants. La Bac en civile est partout. La police veut interdire le centre ville à la manifestation, les manifestants refusent et continuent sur le parcours habituel. Arrivé place du Général De Gaulle la police tente de diviser la manifestation en provoquant une nasse. Les manifestant s’assoient et scandent « laissez nous passer » la police recul après 15 mn d’attente. Les manifestants font un cordon pour empêcher la charge et les CRS de provoquer une nasse qui serait un piège. La police provoque tout au log du cortège mais la solidarité et la détermination des camarades empêchent la police de provoquer des incidents. CGT, SUD, CNT, ont empêché les forces de l’ordre de provoquer les jeunes ce qui leur auraient permis de qualifier des manifestants de casseurs!

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La démocrature chaussée de bottes!

Posté par lefenneccgt le 16 mai 2016

12919877_213361632369411_5127371842756489188_nCe néologisme nait de la contraction de dictature et démocratie, nous semble bien définir le système oligarchique tant politique,économique que médiatique qui règne en Europe et dans une grande partie du Monde. 2005 le traité de constitution européenne est rejeté à 54 % par le peuple Français peu importe la souveraineté du peuple il sera imposé sous un autre nom en 2007 à Lisbonne avec l’appui du PS et de la droite.

Médias, spécialistes en tout genre, politiques, économistes pour la grande majorité d’entre eux nous expliquent à longueur d’année  « There is no alternative » donc s’il il ni a pas d’alternative, il ni a pas par conséquence de démocratie. Plus rien ne peut être discuté, débattu, contredit l’économie ultra-libéral étant érigée en loi naturelle au même titre que la loi de l’apesanteur ou la loi gravitationnelle! AMEN

6a00d8341c622e53ef01b8d1da0b86970c la Tatchérisation des esprits dont le laboratoire d’essai a été le Chili d’après 1973 gouverné par Pinochet s’est étendu au monde dit démocratique. La chute du mur de Berlin considérée par les néo-libéraux comme la « fin de l’Histoire » a imposé le modèle de l’économie de marché qui selon ses promoteurs se régulerait de lui-même. Dés lors l’Europe n’avait nul besoin de s’occuper de politique, l’instauration d’institution réellement démocratique était inutile puisque l’économie suffirait au bonheur des peuples. La sacro sainte économie de marché régulant comme par magie les inégalités par la politique de l’offre. Le verbe avoir remplaçant définitivement le verbe être  » je possède donc je suis! ».

Les élections ne servant plus a choisir un modèle, mais simplement a choisir des individus, voir un individu qui détient tous les pouvoirs et qui applique la même politique sociale et économique à quelques nuances prés. Nuances de plus en plus infimes et plutôt sémantiques que réelles!

Dans notre pays les institutions de la 5° république aggravant même la situation le peuple étant réduit à choisir l’idiot utile qui le gouvernera. On invente même l’expression de « Partis de Gouvernement » relayant les autres acteurs politique au second et voir troisième plan! Les élections à deux tours permettent d’éliminer par le vote dit « vote utile » les opposants pour au deuxième tours choisir le grand timonier chargé d’appliquer les lois dictées par la finance. 

Le problème est pour eux qu’il ne suffit pas de décréter la fin de la lutte des classes pour que celle-ci disparaisse. Ceci d’autant plus que les classes dirigeantes continuent à la mener contre les classes populaires réduisant années après années les conquis sociaux des classes laborieuses.

Le premier moyen de faire baisser le coût du travail donc de moins répartir les richesses et d’entretenir un chômage élevé qui favorise la concurrence entre les travailleurs d’un même pays ou d’une même entité (ex l’Europe) les travailleurs acceptant dés lors des salaires plus bas pour éviter le chômage et les chômeurs acceptant des salaires bas pour échapper à leur conditions de privé d’emplois. Toutefois il faut tout de même verser une obole pour acheter la paix sociale donc créer une allocation type RMI ou RSA qui sera elle financée par les travailleurs eux mêmes.

La peur du chômage permet également de faire accepter des sacrifices qui n’auraient pas été à coup sûr consentis dans une société du plein-emploi.

Deuxième choses inventer un responsable ou des responsables  de la situation que l’on a soi-même engendré, c’est le rôle dévolue à l’immigré, à l’étranger quitte à jouer avec le feu et faire monter le racisme, la xénophobie.

Troisième solution la Guerre menée contre n’importe qui, n’importe comment et encore mieux contre un ennemi non réellement identifié nommé le terrorisme. Terrorisme naît des guerres elles mêmes les exemples ne manquent pas IRAK, Libye, Afghanistan, Syrie etc…

Sauf que ces stratégies ne se mettent pas en place sans que des oppositions naissent et que des « scrogneugneux  » râlent et ne se laissent pas manger tout crus! Ceux sont aujourd’hui les « nuits debout », les syndicalistes, certains politiques. Les opposants  seraient selon nos dirigeants minoritaires mais les résistants ont-ils déjà été majoritaires? En tout cas ils ont toujours fini par vaincre!

Bien sur on rêve dans les hautes sphères de virer les mauvais syndicats pour conserver ceux qui plaisent au patronat, cadenasser toute opposition en verrouillant toutes les institutions. Là encore on invente une sémantique, les manifestants sont soit des militants de syndicats archaïques, des casseurs de tout poils. Bref le printemps c’est bien chez les arabes mais pas dans notre belle république que ces fossoyeurs défendent à coup de gaz et de coups de triques noirs.

Même la représentation nationale est niée par l’utilisation du 49-3!

La loi El Khomri est un épisode de la lutte des classes, les opposants qui en ont marre d’être bâillonnés,d’en prendre plein la gueule se radicalisent.

De quel coté est la violence? Du coté de ceux qui disent non ?

Peut-on comparer les quelques vitrines cassés, les quelques poubelles incendiées au sacrifice social de millions d’individus, de générations entières, à la destruction de notre planète, de nos  écosystème, à la destruction et aux morts engendrés par les guerres?

Nous les sans dents, nous ne demandons pas grand chose vivre dignement nous suffit.Mais si vous continuer à nous humilier nous serons sans pitié, il en restera toujours parmi nous qui refuseront de se taire, nous ne LÂCHERONS RIEN! 

Messieurs les dirigeants la violence et de votre coté, votre surdité vous conduit à l’absurdité. Vos chiens de garde finiront par vous mordent. Vous faîtes de nous des casseurs mais l’histoire avec un grand H fera de nous des héros. L’histoire vous balaiera et nous acquittera!  

Stop à la violence d’état!

Image de prévisualisation YouTube

pink_floyd_the_wall_stillDe nombreux témoignages, vidéos font état de violences policières, contre des manifestants le gouvernement. Les stratégies utilisées par les forces de l’ordre ont pour but de laisser dégénérer les manifestations comme le dénonce également la Cgt police. Lors de la manif de Lille une stratégie de nasse a été utilisée beaucoup de manifestants racontent des gazages et matraquages au hasard sans discernement. Ces témoignages se recoupent partout en France ce qui démontre sans conteste qu’il s’agit d’une stratégie des autorités pour discréditer le mouvement social.

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Manifestations 17 mai 2016

Posté par lefenneccgt le 16 mai 2016

1829628200_B978072608Z.1_20160310063007_000_G7M6BVG4P.2-0

Maubeuge 8 h 00 parking M.C.A Zone industrielle Grèvaux les guides.

Valenciennes 10 heures Places d’Armes.

Manifestation Régionale: Lille 14 h 30 Porte de Paris

Sans titre

Publié dans Actues | Pas de Commentaire »

Grèves et Manifs 12, 17 et 19 mai

Posté par lefenneccgt le 11 mai 2016

TRACT RECTIFIE APPEL Loi Travail 12 et 17 MAI 2016

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Manifestation Régionale 12 mai 2016

Posté par lefenneccgt le 10 mai 2016

Sans titre

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Nord: Jean-Renè Lecerf s’en prend aux plus démunis!

Posté par lefenneccgt le 4 mai 2016

Sans titreVous avez reçu le magazine le nord dans vos boites ( le consulter) ce numéro « spécial budget » est destiné à justifier l’austérité. Certes l’état ne respecte pas ses engagements des compensations promises sur les transferts de compétences dus aux loi successives de décentralisation ICI ce sont -37,4 M€ par an soit un déficit cumulé pour le nord de 127,7 Millions d’ €uros. Les gouvernement Sarkozy et celui de Hollande prompts à faire des cadeaux aux actionnaires et au grand patronat (Pacte de responsabilité CICE) étranglent par ailleurs les collectivités locales. Jean-René Lecerf chantre du libéralisme traduit cette politique et s’attaque aux plus démunis.

Augmentation des impôts sur le foncier bâti de 4.4 points soit 100 millions d’euros et s’attaque en même temps au service public pompiers etc, rénovation des collèges etc.

Fin de la gratuité des transports scolaires qui frappera particulièrement les familles les plus pauvres qui ne pourront pas échapper à cette dépense.

Culpabilisation des bénéficiaires du RSA alors que nombre d’entre eux renonce à percevoir cette aide, c’est concrètement les politiques d’austérité de casse du social et du secteur économique qui oblige ces personnes à survivre par le RSA.

Pour le social ce sont des baisses significatives (8% à 15%) des budgets des établissements qui frapperont en premier les usagers et les personnels conduisant à des baisses massives de la masse salariale.

Le secteur le plus touchés la petite enfance,suivi par le handicap et les personnes âgées ainsi on peut lire page 11 pour ces secteurs qu’il faut favoriser le maintien à domicile, intention louable mais en réalité prétexte fallacieux pour justifier de tirer à boulet rouge sur ces secteurs.

Le maintien à domicile ne correspond pas aux réalités de terrains, aux capacité physiques, psychiques et intellectuelles de nombres de ces personnes qui seront en réalité abandonné à leur sort.

On lit également pour le secteur de l’enfance  » notre objectif est de réduire considérablement le nombre de procédures judiciaires » il s’agit  surtout en réalité  de l’enfance maltraitée. Bien sûr aucune alternative concrète n’est proposée au contraire la suppression de personnel empêchera le suivi des familles par des professionnels.

Associations, professionnels et syndicats doivent monter aux créneaux pour défendre le secteur.

Ci-dessous extrait du magazine

Sans titre

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE