Nord: Jean-Renè Lecerf s’en prend aux plus démunis!

Posté par lefenneccgt le 4 mai 2016

Sans titreVous avez reçu le magazine le nord dans vos boites ( le consulter) ce numéro « spécial budget » est destiné à justifier l’austérité. Certes l’état ne respecte pas ses engagements des compensations promises sur les transferts de compétences dus aux loi successives de décentralisation ICI ce sont -37,4 M€ par an soit un déficit cumulé pour le nord de 127,7 Millions d’ €uros. Les gouvernement Sarkozy et celui de Hollande prompts à faire des cadeaux aux actionnaires et au grand patronat (Pacte de responsabilité CICE) étranglent par ailleurs les collectivités locales. Jean-René Lecerf chantre du libéralisme traduit cette politique et s’attaque aux plus démunis.

Augmentation des impôts sur le foncier bâti de 4.4 points soit 100 millions d’euros et s’attaque en même temps au service public pompiers etc, rénovation des collèges etc.

Fin de la gratuité des transports scolaires qui frappera particulièrement les familles les plus pauvres qui ne pourront pas échapper à cette dépense.

Culpabilisation des bénéficiaires du RSA alors que nombre d’entre eux renonce à percevoir cette aide, c’est concrètement les politiques d’austérité de casse du social et du secteur économique qui oblige ces personnes à survivre par le RSA.

Pour le social ce sont des baisses significatives (8% à 15%) des budgets des établissements qui frapperont en premier les usagers et les personnels conduisant à des baisses massives de la masse salariale.

Le secteur le plus touchés la petite enfance,suivi par le handicap et les personnes âgées ainsi on peut lire page 11 pour ces secteurs qu’il faut favoriser le maintien à domicile, intention louable mais en réalité prétexte fallacieux pour justifier de tirer à boulet rouge sur ces secteurs.

Le maintien à domicile ne correspond pas aux réalités de terrains, aux capacité physiques, psychiques et intellectuelles de nombres de ces personnes qui seront en réalité abandonné à leur sort.

On lit également pour le secteur de l’enfance  » notre objectif est de réduire considérablement le nombre de procédures judiciaires » il s’agit  surtout en réalité  de l’enfance maltraitée. Bien sûr aucune alternative concrète n’est proposée au contraire la suppression de personnel empêchera le suivi des familles par des professionnels.

Associations, professionnels et syndicats doivent monter aux créneaux pour défendre le secteur.

Ci-dessous extrait du magazine

Sans titre

Laisser un commentaire

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE