Inspection du travail la lutte continue!

Posté par France Insoumise le 12 février 2014

Sans titre

Publié dans Générale, lutte | Pas de Commentaire »

Luttons pour que l’inspection du Travail reste à Maubeuge!

Posté par France Insoumise le 19 janvier 2014

                                           Rassemblement Le Vendredi 24 Janvier 17H15

Espace Sculfort( la Luna) Maubeuge

L’inspection du travail de Maubeuge rayonne sur Maubeuge Avesnes/Helpe et Fourmies, après la disparition des Prud’hommes de Maubeuge et Fourmies. C’est de nouveau à une institution défendant les travailleurs, que le Gouvernement s’attaque. Michel sapin continue l’œuvre de Rachida Dati en appauvrissant la Sambre/Avesnois de ses services publics. L’inspection du travail doit être transférée sur Valenciennes, Soit à 70 Km de Fourmies à 40 de Maubeuge. La disparition de se service de proximité est néfaste pour les travailleurs et ne permettra plus au Inspecteurs du Travail et Contrôleur d’exercer leur profession dans des conditions normales, laissant un peu plus les travailleurs sous le diktat patronal. Seul le MEDEF peut se réjouir de cette nouvelle.

La Cgt a donc décidé de lutter pour maintenir l’inspection sur le territoire, une première initiative est lancée en direction des élus, afin de les sensibiliser au problème. Nous appelons à un rassemblement  le vendredi 24 janvier à 17H15 espace Sclufort (la Luna) afin de distribuer une motion  aux élu(e)s et à la population profitant des vœux de agglomération Maubeuge Val de Sambre.

 Sur Facebook

la réforme sapin expliquait par Gérard Filoche (inspecteur du travail)

http://www.dailymotion.com/video/x16awf2

1385073_670466256304536_470466402_n

Publié dans Actues, Climat de travail, Générale, lutte | Pas de Commentaire »

La Cgt exige une Inspection du travail à Maubeuge!

Posté par France Insoumise le 11 janvier 2014

A l’unanimité l’Assemblée Générale des syndicats Cgt  de l’Union Locale a décidé d’adopter cette motion. Des actions de défense pour une administration locale des services de l’Inspection du Travail auront lieu.

En PDF la motion de la CGT   fichier pdf motion 2

 Voir article Presse

La Cgt exige une Inspection du travail à Maubeuge! dans Actues

 

MOTION DES SYNDICATS CGT DE L’UNION LOCALE CGT DE MAUBEUGE ET ENVIRONS

-

Nous apprenons que l’Inspection du Travail de Maubeuge pourrait être prochainement supprimée. Cette décision fait suite à la réforme gouvernementale engagée par le Ministre du Travail  Monsieur SAPIN.

Outre les centaines de suppressions d’emploi d’Inspecteurs et de Contrôleurs du Travail annoncées au niveau national, c’est la suppression de plusieurs sections territoriales proches des salariés qui est envisagée, dont la section Sambre-Avesnois.

C’est ainsi qu’il est prévu de centraliser l’Inspection du Travail de Maubeuge sur Valenciennes. Ce qui aura pour conséquence des difficultés très importantes pour les salariés de contacter les agents de contrôle du droit du travail, pour se défendre…

Les agents du Ministère du Travail refusent ce plan de casse. Ils ont déjà participé massivement à plusieurs actions, grèves et manifestations, à l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, SNUTEFE-FSU et SUD Travail. Notamment le 22 octobre 2013, lors d’une grève nationale (jour de la consultation des Organisations syndicales sur le plan SAPIN), en allant manifester au siège du Parti Socialiste, pour dénoncer… « Le pacte du P.S. avec les patrons pour casser l’Inspection du Travail au service des salariés ».

LE MEDEF EN REVE DEPUIS DES ANNÉES…. LE GOUVERNEMENT VEUT LE FAIRE !!!

La CGT dénonce cette poursuite de la  politique de casse des services publics par ce gouvernement qui satisfait les revendications de la droite et du patronat, qui ne cessent de réclamer des coupes sombres dans les dépenses publiques…

Rappelons que l’Inspection du Travail est plus que jamais un service public essentiel pour protéger les salariés des abus du patronat, alors que les besoins sont de plus en plus importants. Son autorité repose sur trois critères essentiels :

  1. Son indépendance, assurée par la convention 81 de l’Organisation Internationale du Travail,
  2. Sa fonction généraliste, qui lui permet une présence dans toutes les entreprises,
  3. Son maillage territorial de proximité qui la rend accessible à tous.

L’ENJEU POUR LES DROITS DES SALARIES EST DONC IMPORTANT !!!

Dans l’intérêt des  salariés, les syndicats de l’Union Locale CGT de Maubeuge et environs font leurs les revendications de l’intersyndicale :

  • Augmentation des moyens humains, matériels et législatifs de l’Inspection du travail, pour un Code du Travail véritablement protecteur des droits des salariés
  • Maintien d’une Inspection du Travail généraliste et indépendante, organisée dans des sections territoriales. Chaque salarié doit pouvoir à tout moment prendre contact avec l’agent de contrôle du secteur, quelle que soit la question en droit du travail.

C’est pourquoi, nous exigeons des pouvoirs publics

  • Des garanties pour le maintien de la section de l’Inspection du Travail de Maubeuge
  • Des moyens supplémentaires pour cette section de Maubeuge, afin d’améliorer l’accueil des salariés et les contrôles dans les entreprises.

-

Motion adoptée  par l’Assemblée Générale de l’U.L. CGT réunie à Maubeuge, Le 9 janvier 2014

Publié dans Actues, Générale, presse | Pas de Commentaire »

Les sentiers de la victoire!

Posté par France Insoumise le 9 janvier 2014

SAMSUNG CAMERA PICTURES  Ce matin nous passons en référé au TGI d’Avesnes sur Helpe, l’audience ne sera qu’une formalité L’ASRL et l’ Association le Fennec ont lâché. L’avocat du Fennec a écrit au notre, TOUTES nos demandes en justice sont acceptées. La fusion d’avec l’ASRL est suspendue, les consultations avec les Institutions Représentatives du Personnel sont à reprendre à zéro, les documents seront fournis. Le 21 janvier le secrétaire du C.E fixera avec l’employeur le calendrier des prochaines rencontres. Le 16 décembre nous avions obtenu une première victoire avec le refus de vote à l’unanimité du C.E la mobilisation a payé, l’unité syndicale a permis cette nouvelle reculade de l’employeur.

Le préavis de grève de la Cgt reste d’actualité jusqu’à satisfaction de toutes les revendications!

Publié dans Cgt le Fennec, Générale, infos fennec, lutte | Pas de Commentaire »

Une Chanson de Sylvia Garcia interprétée par Les Pieds Sales

Posté par France Insoumise le 19 décembre 2013

Image de prévisualisation YouTube

pour se souvenir:

Quand une cégétiste dénonce des maltraitances!

Publié dans Générale | Pas de Commentaire »

Mobilisation réussie, il faut continuer!

Posté par France Insoumise le 17 décembre 2013

 SAMSUNG CAMERA PICTURES La mobilisation importante des salariés (hors Cadres le taux atteint les 80%) aura permis l’unité syndicale sur la question de l’information au C.E, en effet Force Ouvrière rejoint la Cgt et refuse le vote au CE considérant comme nous que les informations sont insuffisantes et tardives. Il est donc décidé d’avoir recours au Tribunal de Grande Instance en référé pour faire suspendre le processus de fusion avec l’ASRL. Si nous regrettons le ralliement tardif de F.O, nous saluons aujourd’hui l’unité d’action qui va renforcer notre lutte! Le directeur surpris de la position de F.O, lève la séance et quitte furax la salle de réunion. Le C.H.S.C.T qui suivra le C.E rendra la même décision renforçant encore notre position. C’est une première victoire qui va permettre de s’organiser pour mieux défendre nos emplois et nos acquis. Pas de droits sur l'album 283962

1488233_182021581996286_685330910_n

lavoixdunord

Au foyer Le Fennec de Maubeuge, inquiétudes autour d’un projet de fusion

Publié le 16/12/2013

Par J.-M. B.

Après les sombres perspectives de licenciements à l’AMF-APA, des inquiétudes sur les acquis sociaux au foyer Le Fennec.

Décidément, le social et l’aide à la personne ne sont pas à la fête ces temps-ci en Sambre. Après la mise en redressement de l’association Aide aux mères de famille-aide aux personnes âgées, c’est cette fois au foyer occupationnel Le Fennec, rue Matha, que s’expriment des inquiétudes dans cet établissement de soixante-cinq places créé en 1990 pour accueillir des personnes atteintes de handicaps mentaux et qui emploie cinquante-sept personnes en équivalent temps plein.

C’est sur l’emploi et leurs acquis que les salariés ont donné de la voix ce lundi, jour de grève à l’appel de la CGT. La date retenue pour cette action ne doit rien au hasard. C’est ce lundi que les instances représentatives du personnel devaient être consultées sur un projet de fusion du Fennec avec une association lilloise, ASRL, pour Association d’action sanitaire et sociale de la région de Lille, fusion sur laquelle le conseil d’administration devait se prononcer le soir même. Fondée en 1959, l’ASRL gère aujourd’hui dix-neuf établissements spécialisés tels que des IME, foyers de vie, d’hébergement, d’accueil médicalisé auxquels sont rattachés quatorze services. Présente dans le Nord – Pas-de-Calais et un peu dans la Somme, l’ASRL accompagne 1 600 personnes et emploie plus de mille salariés.

Ce n’est pas tant d’être absorbés par ce mastodonte que la perte des acquis sociaux qui inquiète les salariés du Fennec. Là-dessus Fabrice Preux, de la CGT, émet toutes les réserves dans la mesure où, dit-il, les représentants du personnel n’ont eu que des informations partielles sur ce qui arrivera après la fusion qui devrait être effective au 1er janvier. Le même s’étonne encore de ce rapprochement que rien ne justifie à ses yeux. Le Fennec a un taux d’occupation des places qui frôle les cent pour cent, à 96 %, il a dégagé l’an dernier 238 000 € d’excédent budgétaire et dispose de 600 000 € de fonds propres. Fabrice Preux et Jean-Christophe Gruselle, pour FO, insistaient ce lundi sur les sombres perspectives que sont à leurs yeux les pertes d’emplois ou de salaires, induites par la remise en cause de la participation à la mutuelle pour ces dernières. Ils craignaient aussi que leur changement de statut, au 1er janvier, n’aboutisse à la perte de leur mandat syndical et donc à l’impossibilité de défendre l’identité du Fennec dans la galaxie ASRL.

Ce lundi, au comité d’établissement où devait être soumis au vote le projet, les représentants CGT et Force ouvrière ont refusé de prendre part au vote, ce qui a provoqué le départ de Denis Cattiaux, directeur. Pour ce dernier, la non participation au vote ne remet en rien en cause le projet. « La procédure est enclenchée, le refus de vote des instances représentatives ne changera rien, la fusion aura lieu de toute façon », nous a-t-il déclaré au téléphone après la réunion.

Pas sûr qu’elle intervienne au 1er janvier cependant car les représentants CGT et FO affichaient ce lundi l’intention de déposer ce mardi un recours en référé devant le tribunal afin d’obtenir la suspension de la procédure et le respect de celle-ci, principalement sur le volet information préalable.

Publié dans Actues, Cgt le Fennec, Générale, infos fennec, lutte | 1 Commentaire »

L’employeur du social qui voulait donner des leçons de syndicalisme à la Cgt!

Posté par France Insoumise le 30 septembre 2013

L’employeur du social, nous citons le Foyer le Fennec, dont on pourrait penser qu’il respecte la démocratie sociale se comporte comme un adhérent du MEDEF. Le directeur qui a négocié une voiture de fonction (contrairement à ses prédécesseurs) ne craint pas de trouver que les syndicats coûtent trop cher en rappelant que les heures de délégation représentent un coût de 35 000 € sur son budget. Ce charmant monsieur dès son arrivée a décidé de s’attaquer aux usagers du Foyer en leur supprimant 300€ de budget pour leurs vêtures, leur supprimer en sus leur budget coiffure et en diminuant les budgets vacances ! Peu lui importe que les heures de délégations ne représentent que 0.89% du budget, il jette en pâture à la vindicte populaire les élus des syndicats. Donc après s’être attaqué aux résidants  du foyer, tenté de s’attaquer aux droits des salariés, cet homme soucieux de démocratie nous explique comment nous devons représenter nos pairs et comment selon lui la Cgt devrait utiliser ses heures de délégations!

Bien sur, il omet de dire qu’il utilise son temps de travail et celui de sa secrétaire pour s’attaquer aux syndicats et particulièrement à la Cgt. Il faut dire que nous sommes actuellement dans un conflit social lié à une restructuration, par fusion/ absorption (voir nos précédents articles) qui ne profitera pas aux salariés lambdas, mais qui serait très avantageuse pour son cas personnel.

La solution qu’il a trouvé : Intimider des élu(e)s Cgt pour qu’ils lâchent l’affaire, un peu naïf quand le syndicat existe depuis 22 ans et qu’il n’a jamais été impressionné par personne!

Monsieur Catiaux dont il ne serait pas raisonnable de citer le nom, a une voiture de fonction qu’il utilise  pour des raisons personnelles, mais il refuse de verser aux salariés une prime transports pourtant légale!

Il utilise des heures de salariés (sa secrétaire) pour s’ attaquer à notre syndicat, tout en nous reprochant d’utiliser nos heures pour les défendre!

Désavoué par l’inspection du travail, et par les structures de la Cgt, nous lui demandons le remboursement  de sa voiture de fonction et de tous ses avantages, afin de ne pas profiter des budgets  versés au Fennec

Nous sommes sûrs de sa probité et de l’intérêt qu’il porte aux personnes accueillies!!!!!!

les lettres incriminées:

L'employeur du social qui voulait donner des leçons de syndicalisme   à la Cgt! dans Générale scan0003-218x300

scan00011-218x300 dans infos fennecscan0002-218x300 dans infos juridiqueslettre-cattiaux-001-11-218x300

 

 

 

Publié dans Générale, infos fennec, infos juridiques | Pas de Commentaire »

Ils veulent nous manger tout cru!

Posté par France Insoumise le 28 juin 2013

Ci-joint, le tableau comparatif entre les accords du Fennec et notre repreneur l’ASRL.On nous prend pour des C…cliquez sur le document PDF ci dessous. Les différences de conditions de travail sont édifiantes. Travailler plus pour gagner moins voilà ce que l’ont veut nous imposer!

fichier pdf tableau comparatif-1

 

Publié dans Cgt le Fennec, Générale, infos juridiques, lutte | 1 Commentaire »

Sauvons nous des sauveurs !

Posté par France Insoumise le 22 juin 2013

Sauvons nous des sauveurs ! dans Cgt le Fennec dsc_06862-300x199

 

Décryptage

Réunion du 20 juin 2013

Monsieur Claude Durot, Directeur Général de L’ASRL est venu vous expliquer la Fusion/absorption du Fennec par son association. Le moins que l’ont puisse dire c’est que ces dernières n’ont pas convaincu la majorité des salariés.

Sur les accords d’entreprises et nos acquis, nous en parlerons en 2014 ben voyons ! Ce qui revient à dire de nous demander de négocier «  le pistolet sur la tempe » .Dans le même temps il nous explique que des accords qui coûteraient « trop cher »  ne seraient pas agréer par le ministère, ce qui revient à demander aux organisations syndicales de négocier à Minima ! C’est toujours mieux que rien n’est ce pas…

            Pour la Cgt c’est NON ce qui était possible avec le nain le Fennec ne le serait plus avec le géant ASRL mais de qui se moque t’on ?

            Il annonce clairement le passage à trente cinq au lieu de 33 heures (31 pour les veilleurs de nuit) ceci bien sûr sans augmentation de salaire soit 94 heures minimum de travail supplémentaires/an par salariés et pour l’ensemble du personnel 5358 heures de gain ce qui représente environ un peu plus de 3 postes.

A cela vient s’ajouter le décompte en jours ouvrables des congés payés soit une semaine de congé en moins, comme nous lui avons démontré lors de la réunion ! Pas très fort en calcul le monsieur Durot ou très  filou !

            Le travail le lundi de pentecôte ou le travail d’une journée gratuite dit de solidarité, la perte du paiement des jours pour enfants malades et /ou hospitalisés.

            Et toutes ces magnifiques mesures pour pas un centimes de plus !

Mais rassurez vous en septembre 2014 il nous proposera un accord de méthode, consistant à négocier avec les syndicats sans le rapport de force que nous pouvons construire avec les salariés. Il espère qu’une organisation plus conciliante que la Cgt appose sa signature qui s’imposera à tous et qui vous expliquera que l’on ne peut pas faire autrement !

A la Cgt nous disons NON, NON et NON notre avenir et l’affaire de tous !

 

         Non seulement vous ne serez pas payer plus et en plus vous allez perdre de l’argent, car la participation à la Mutuelle sera réduite, donc vos possibilités de vous soigner et de soigner vos enfants !

Mutations elles seront volontaires sauf si …. Prenons actes que le « saut si » risque de devenir la règle, puisque la tarification à la journée sera transformés par une tarification globale dans le cadre d’un CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectif et de Moyen) qui est le nouveau moyen inventé par les autorités de tarification pour baisser les coûts des budgets qui se voit inscrit dans le marbre pour trois ans où cinq ans. La force du Fennec était son bon taux de remplissage 94% dans un CPOM. Il n’en sera plus tenu compte (globalisation du budget) ce qui justifiera des raisons économiques pour justifier des mutations ou seront désignés les volontaires !

            Et voila l’ombre de l’A.N.I, A.N.I cité par monsieur Durot sachant que les salariés n’ont pour la plus part aucune idée de quoi il s’agit !

A.N.I explications : L’Accord Nationale Interprofessionnel sur la flexi- sécurité. Signé par la Cfdt, la CFTC, la CFE/CGC sous la dictée du MEDEF avec la bénédiction du gouvernement.

En quoi ca consiste ?

A pouvoir imposer des mutations aux salariés l’ANI prévoir dans son article 10 : un salarié dont le contrat de travail ne contient pas de clause de mobilité pourra se voir imposer cette mobilité par accord d’entreprise minoritaire. Cela signifie que son employeur pourra l’envoyer travailler loin de chez lui et s’il refuse, il sera licencié pour motif économique individuel. Il s’agit de la même technique employée dans les accords de maintien dans l’emploi (cf. article 12).

Pour les salariés qui voudrait plus d’info nous conseillons la vidéo de Gérard filoche (Inspecteur du Travail) http://www.youtube.com/watch?v=0nDX_PAY0sI qui vous explique ce qu’est ce merveilleux A.N.I

En contrepartie l’A.N.I prévoit une mutuelle santé imposée par l’employeur qui est inférieur à la CMU !

Tant que nous étions Fennec nous échappions aux risques de mutation là se sera une autre paire de manches !

            Sur les horaires : Monsieur Denis Cattiaux nous explique qu’il veut renforcer certains jours de la semaine ce qui veut dire en langage clair que les horaires de jour seront transformés en horaire d’internat de semaine ! Soit ce que la direction a tenté il y a deux ans !

Conclusions : La Cgt appelle les salariés à s’unir pour faire échec à l’attaque en règle qui se met en place contre nos acquis et nos emplois ! Nous espérons que F.O va sortir de son silence et de sa torpeur pour construire avec les salariés l’Unité syndicale et sortir de sa stratégie de cour de récré consistant à privilégier les dissensions entre les personnes plutôt que la SOLIDARITÉ !

 

TOUS ENSEMBLE RENDEZ-VOUS EN SEPTEMBRE

dsc_07151-300x195 dans Climat de travail

Publié dans Cgt le Fennec, Climat de travail, Générale, infos fennec, lutte | Pas de Commentaire »

À Maubeuge, grève en psychiatrie vendredi

Posté par France Insoumise le 12 juin 2013

Karim Azzedine et Guillaume Rosey

À Maubeuge, grève en psychiatrie vendredi, pour dénoncer le manque de moyens

Publié le 12/06/2013

Par J.-M. B.

Que l’hôpital aille mal, c’est une évidence qui passe en boucle dans les media. Mais même si ça va sans dire, le syndicat CGT santé du centre hospitalier de Maubeuge considère que ça va mieux en le disant et a déposé un préavis de grève pour ce vendredi avec, au programme de cette journée d’action, un rassemblement prévu boulevard Pasteur, devant l’établissement hospitalier.

Ils ont l’air fatigués Karim Azzedine et Guillaume Rosey, fatigués des semaines à cinquante heures de travail pour le premier cité, de nuit par surcroît. À entendre le secrétaire de la section santé et son adjoint, c’est une large majorité du personnel hospitalier qui partage cet état. « La population de Sambre-Avesnois n’a plus les moyens de se soigner en santé mentale », résume Karim Azzedine. Arrive ensuite l’antienne, la litanie, le bilan de santé d’un hôpital public qui va mal : « Un mois sans psychiatre, sans assistantes sociales, sans médecin somaticien » pour commencer. Et puis la suite : « L’agence régionale de santé a baissé la dotation de 220 000 € en 2013, c’est l’équivalent de cinq infirmières. L’an dernier, c’était de 21 000 € et les baisses vont s’étaler jusqu’en 2016. Pour vingt patients, on demande une équipe de quatre personnes. Il arrive souvent que nous sommes deux pour vingt. On est à 54 000 heures supplémentaires sur l’ensemble du site . »

Au centre hospitalier de l’Avesnois, le secteur psy c’est quatre-vingt-dix patients hospitalisés, les centres médicaux psychologiques et centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel de Jeumont, Ferrière-la-Grande, Hautmont, Aulnoye-Aymeries, Le Quesnoy. La psy en Sambre-Avesnois, ce sont aussi les détenus de la maison d’arrêt, patients sur-représentés dans ce secteur de la santé, les rapports inutiles et non suivis d’effets qui s’empilent là-dessus le dénoncent régulièrement. C’est encore une population plus fragilisée qu’ailleurs dans le domaine de la santé mentale où, sur l’échelle de gravité, on traite de la déprime à la pathologie lourde.

« Aujourd’hui, on fait du gardiennage, il n’y a plus d’activités pour les malades », reprennent Karim Azzedine et Guillaume Rosey. Le ton est d’autant plus dépité qu’il a été et qu’il est encore beaucoup demandé au personnel d’un établissement qui affiche pour la première fois un déficit, à hauteur de trois millions d’euros indiquent les deux syndicalistes. « On en a marre d’être les bons élèves. Il y a eu beaucoup d’efforts de faits de la part du personnel. Les directeurs d’établissements devraient se positionner plus clairement vis-à-vis de l’ARS. Il faudrait aussi que Rémi Pauvros se mouille. Il a des nouvelles responsabilités et il est président de la Fédération régionale hospitalière. » Et les deux hommes de tourner les yeux vers Valenciennes et Denain où, enfoncent-ils, les équipes sont complètes en psy.

Publié dans Actues, Générale | Pas de Commentaire »

12
 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE