• Accueil
  • > Recherche : sylvia garcia

Résultats de votre recherche

Soutenons Hand’Dignez Vous et sa présidente Céline Boussiè!

Posté par France Insoumise le 12 octobre 2016

cgt santé et action sociale 2

Le syndicat Cgt le Fennec apporte son soutien à l’association handi’gnez vous comme il l’a fait en son temps pour Sylvia Garcia ce qui a valu au secrétaire Général du syndicat une mise en examen qui par la suite a été classée sans suite. Les professionnelles se doivent de dénoncer les maltraitances quand elles on lieu dans les établissements et la loi et la justice doivent les protéger au titre de lanceur d’alerte.

14517645_10207533130672591_3801968818003053551_n

JUSTICE POUR NOS ENFANTS

Voilà plus de 20 ans que des parents et des professionnels d’un établissement médico-social du Sud-ouest dénoncent des prises en charge inadéquates dans l’accompagnement de leurs enfants en situation de handicap dans un établissement spécialisé du Gers.
Des rapports officiels des services de l’Etat (Inspection Générale des Affaires Sanitaires et Sociales, Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales aujourd’hui appelé Agence Régionale de Santé …) s’accordent à confirmer les dénonciations des parents et des professionnels.
Le documentaire de M6 tourné en caméra cachée montrait des images insoutenables à tel point que même l’ONU questionnait la France à ce sujet.
Trois Professionnels (1995 1999) ayant répondu à leurs obligations légales ont déjà été condamnés pour diffamation pour avoir dénoncé la même chose.
Aujourd’hui c’est au tour de l’Association Handi’Gnez- Vous ! qui milite pour la Bientraitance dans les établissements médico-sociaux de devoir répondre à une plainte pour diffamation pou avoir relayé ces faits dans la presse au côté des Parents.
Doit on alors interpréter que quand une association essaye de faire valoir le droit de nos enfants en dénonçant les manquements à la Loi, la Justice cautionne en mettant en examen pour diffamation des représentants associatifs ?
Cela voudrait il dire qu’aujourd’hui en France la normalité serait que des enfants en situation de handicap soient assis sur des sceaux, enfermés dans des cages de verre ….
Cela pose également la question sur le financement et le contrôle de ces établissements financé par de l’argent public.
Nous appelons donc à un rassemblement pour l’Association Handi’Gnez-Vous ! afin que nous défendions en commun l’intérêt de nos enfants.
Nous tiendrons une conférence de presse à l’issue de l’audience.
Si vous ne pouvez pas être là physiquement en soutien utilisez les hastags
#justicepournosenfants
#plusjamaisça
#stopomerta
Il est grand temps enfin que la Justice protège nos Enfants, cesse de faire condamner les victimes et cesse de faire passer les coupables pour des victimes.
Il est grand temps que les Responsables des graves dysfonctionnements dans la prise en charge de nos enfants soient enfin, au bout de 20 ans, reconnus coupables.
Brigitte. Maman de Naël, enfant décédé sans jamais avoir eu la vérité pour obtenir Justice.
Julia. Maman de Lina.

Cliquez sur l’image ci-dessous

14517645_10207533130672591_3801968818003053551_n

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Procès en Appel Sylvia Garcia Reportage France3 Auvergne

Posté par France Insoumise le 18 décembre 2014

http://www.dailymotion.com/video/x2ctp4a

Reportage Regard Actu

Des militants mobilisés autour de Sylvia Garcia contre la maltraitance.

Des militants mobilisés autour de Sylvia Garcia contre la maltraitance.

Ils sont venus du Lot-et-Garonne pour soutenir Sylvia Garcia dans son combat contre la maltraitance. De l’Allier aussi et de Montluçon bien sûr. Il faut dire que l’enjeu n’est pas moindre, car ceux-ci déclament que le harcèlement moral soit reconnu dans l’affaire des Grillons qui oppose Sylvia à son ex-employeur, l’APEAH.

La Présidente de Handi’gnez-vous », Céline Boussié était présente aux côtés de Sylvia Garcia pour lui apporter tout le soutien de l’association. Voici sa réaction à la suite de ces deux journées de mobilisation aux côtés de Sylvia

Des militants mobilisés autour de Sylvia Garcia contre la maltraitance.

Nous voilà rentré(es) de deux jours extraordinaires où j’ai représenté l’association Lot-et-garonnaise d’Handi’Gnez-Vous !, association nous le rappelons A-politique, a-confessionnelle et a-syndicale. Une très belle rencontre avec Sylvia et tous ses amis et ses divers soutiens, présents ou non Antoine, Alain Paul, Hassan, Patrice, Lionel, Magalie, Philippe, Bernard, Fabrice et tous les autres (sous la caméra et la journaliste de France 4, nous vous communiquerons la date et l’heure du passage en antenne en temps voulu).

La maltraitance qu’a dénoncée Sylvia, une, je cite de son avocat, « très grande professionnelle, très investie et impliquée » dans son accompagnement au quotidien auprès d’ adultes en situation de handicap, qui «  ne va pas rester taisante et dire ce qui n’est pas normal » fin de citation, va déclencher l’ignominie que nous connaissons tous, parents et professionnels lanceurs d’alerte. Pour avoir fait son devoir de citoyenne et de professionnelle, Sylvia va subir un long calvaire. Elle va être isolée, mise à l’écart, placardisée, « fliquée« , « épiée« . Elle va connaître comme nous tous une grave atteinte à sa dignité et à sa vie privée. Tout va être mis en œuvre pour casser, déconsidérer et humilié Sylvia allant jusqu’à l’effacer et effacer ses traces au sein de l’institution. Son avocat, ce mardi 16 Décembre a fait une brillante plaidoirie.

On ne peut pas en dire autant de l’avocat de l’APEAH qui dès le départ « attaque » Sylvia avec le tee-shirt qu’elle porte et que nous lui avions offert. Le STOP Omerta n’a pas été du tout à son goût et pourtant … belle ( avec beaucoup d’humour) entrée en matière d’un avocat qui dira plus loin concernant la contention qu’il ne voyait pas ou été le problème. Nous vous laissons apprécier.

L’Association Handi’Gnez-Vous ! a été présente auprès de Sylvia en lui apportant son soutien et en revendiquant que « La Bientraitance c’est l’Affaire de TOUS« . Nous continuerons à le faire pour tout autre personne qui connaîtra les mêmes difficultés qu’elle.

Aujourd’hui, il faut que le mur du silence se brise. Il faut aussi un vrai statut de lanceur d’alerte car d’autres avant Sylvia ont connu le même sort dans l’indifférence et le silence absolu. Pour Sylvia le combat continue puisque avec 4 autres qui l’ont soutenu une plainte pour diffamation a été déposé. Nous avons été présents à Riom nous serons présents encore lors de cette autre épreuve.

Tous les membres de l’association, aujourd’hui, sont heureux de compter Sylvia parmi les adhérents de l’association. Son combat juste, pour une prise en charge digne et cohérente a été long et emprunt de beaucoup de souffrance. Aujourd’hui, elle peut être fière, car son combat pour la Dignité et le Respect était juste. Le nombre de signatures pour la pétition en soutien à son combat montre au-delà de cela que c’est un véritable phénomène de société.

Si l’État, les institutions et la Justice ne protègent pas les lanceurs d’alerte et pire si elles les condamnent alors qu’ils n’ont fait que leur devoir de citoyens et de professionnels et / ou parents, alors les résidents ne seront pas protégés et inversement. Un grand merci à Alain pour ces photos.

Pour l’Association Handi’Gnez-Vous ! la Présidente.

Céline Boussié.

Vous pouvez aussi aller signer la pétition pour soutenir les lanceurs d’alerte :

http://www.mesopinions.com/petition/social/maltraitance-handicapes-soutenons-sylvia-garcia-lanceur/13288

L’interview de Celine Boussier sur RMB ICI

Et la vidéo d’information sur les lanceurs d’alerte ci-dessous :

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Actues, Climat de travail, lutte, presse | Pas de Commentaires »

Soutien à Sylvia Garcia pour le procès en appel de Riom

Posté par France Insoumise le 15 décembre 2014

cgtsantactionsociale.gif

Chère Sylvia,

Je ne peux être présent comme initialement prévu au rassemblement à Riom, Les hasards du calendrier font que le même jour l’expert du CHSCT que nous avons nommé dans le cadre de la Fusion/absorption, commence son expertise dans mon établissement, et nous sommes tenus de respecter des délais. Il m’a été impossible de reporter ce rendez-vous.

Mon syndicat et moi-même t’apportons notre entier soutien, dans la lutte que tu mènes courageusement depuis des années. Les prud’hommes t’ont une première fois donné raison. La cour d’appel ne peu que confirmer ce jugement et reconnaître le harcèlement dont tu as été victime.

  Tu as dénoncé une maltraitance sur une personne handicapée et particulièrement vulnérable. Lanceuse d’alertes tu as fait preuve d’humanité, au-delà de ton travail, tu as réagi en citoyenne, comme tout un chacun devrait le faire.

Au-delà de ce procès civil, se profile un procès pénal où nous sommes 5 mis en examen, toi pour avoir dénoncé et nous pour t’avoir soutenu. C’est la criminalisation de l’action syndicale et au-delà de tous les lanceurs d’alertes.

Nous sommes accusés de Diffamation, alors que les faits de contentions sont avérés et même reconnus. Nous réaffirmons qu’attacher une personne à un Babyfoot pendant 12 heures ne peut être considéré comme un acte normal dans un foyer et qu’il s’agit bien d’une maltraitance.

Le procès pénal est un procès d’opinion qui à pour but de faire taire ceux qui s’opposent et dénoncent de telles pratiques. Qu’il est de l’intérêt des travailleurs sociaux, des usagers et de leurs familles de nous soutenir, pour que de telles pratiques cessent.

Nous n’agissons pas par solidarité mais par ce que notre combat est un combat commun. C’est un combat pour l’humanité, un combat pour les plus faibles d’entre nous.

Nous réaffirmons Haut et Fort que dans une société civilisée, dans notre république dont la devise est Liberté, Egalité, Fraternité de tels actes sont inadmissibles et doivent être poursuivis, dénoncés sans cesse. Avec comme tu l’as eu un courage sans faille !

Fraternellement

Le secrétaire Général

Fabrice Preux

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Actues, Climat de travail, infos juridiques, lutte | Pas de Commentaires »

Quatre militants de la CGT mis en examen pour diffamation

Posté par France Insoumise le 20 septembre 2014

*
+

Les Grillons : Quatre militants de la CGT mis en examen pour diffamation

*

Les Grillons : Quatre militants de la CGT mis en examen pour diffamation

 

Ils n’en reviennent toujours pas. Quatre militants de la CGT de Montluçon, de Maubeuge, de St Pourçains et de Moulins ont été mis en examen pour avoir poster des messages sur le blog de la CGT santé action sociale, sambre-Avesnois qui dénonçaient ce qu’ils considéraient être de la maltraitance à l’encontre d’un des résidents du foyer des Grillons à Néry les bains.

Le jeune handicapé d’une trentaine d’années avait été attaché sur un fauteuil roulant à un babyfoot à l’aide de draps sommairement noués autour de lui. Selon les militants de la CGT, il serait resté ainsi une douzaine d’heures sans que personne ne songe à le détacher. Sylvia avait dénoué les draps qui entravait le jeune homme dans la matinée, peu de temps après sa prise de service.

Par la suite, ostracisée par ses collègues et par la direction de l’établissement pour avoir dénoncé un acte de maltraitance, Sylvia se résigne à déposer un recours devant les prud’hommes et une plainte pour maltraitance au commissariat de police.

Le 24 octobre 2013, tribunal des prud’hommes prononce la rupture de son contrat aux torts exclusifs de l’employeur. (lire ICI), alors que de son côté, le procureur saisi de la plainte pour maltraitance décide de classer l’affaire sans suite, sans donner d’explication.

C’est plus tard qu’un militant CGT du secteur social qui travaille dans le même secteur d’activité que Sylvia, mais dans le nord de la France, rédige un message en soutien à sa collègue et le met en ligne sur le blog de la CGT santé action sociale, Sambre-Avesnois (lire LA). Les commentaires qui suivront ne seront pas toujours amènes pour le foyer des Grillons et certainement pas du goût de la Direction de l’APEAH qui après avoir été informée de leurs contenus décide de déposer une plainte pour diffamation auprès du procureur de Montluçon.

Contrairement à la plainte pour maltraitance déposée par Sylvia Garcia contre l’établissement des Grillon rejetée par le procureur, la plainte déposée par la direction de l’APEAH aboutit sur le bureau d’un juge d’instruction qui procède dans la foulée à plusieurs auditions sur Montluçon. Dans le même temps, dans le Nord, Patrice Preux est convoqué au commissariat, sommé de s’expliquer à propos du message de solidarité qu’il a mis en ligne sur le site de la CGT. Mais il est en vacance et ne peut donc répondre à la convocation.

Qu’à cela ne tienne, la juge délivre alors un mandat d’amener à son encontre et c’est donc menotté qu’il se présentera devant la juge à Maubeuge avec un avocat commis d’office qui n’aura qu’une minute, montre en main, pour prendre connaissance du dossier. Car le deal qui est imposé au militant CGT est simple. Soit il refuse l’avocat commis d’office afin de choisir lui-même son avocat et mieux préparer sa défense et alors il sera mis en garde à vue et transféré devant le juge de Montluçon. Soit il accepte de répondre au juge à Maubeuge, mais il devra le faire sans réels moyens avec une avocate qui ne maitrise pas le dossier et qui lors de l’audition va même se transformer un bref instant, en procureur.

Quatre militants de la CGT sont ainsi inculpés : Sylvia Garcia, Patrice Preux, Pierre Guillaumin et Patrick Bussy, mis en examen pour diffamation en raison du fait qu’ils ont qualifié de maltraitance ce qui c’est passé dans l’enceinte de l’établissement des Grilons.

A ce stade du récit, peut-être faut-il s’arrêter un instant sur le motif de la mise en examen. Le motif invoqué est la diffamation. Or, est-ce pour avoir dénoncé une situation qui n’a jamais existé ? Non, car des photos attestent que le jeune handicapé a bien été attaché au babyfoot et d’ailleurs, la justice n’ignore pas leurs existences.

Si les quatre de la CGT sont mis en examen, c’est parce qu’ils ont porté un jugement à propos de faits qui se sont réellement produit. Pour eux,, attacher un handicapé sur un fauteuil roulant à un babyfoot à l’aide de draps durant toute une nuit relève de la maltraitance. Ils ont donc exprimé leur opinion publiquement pour lutter contre ce qu’ils pensent être une faute. La diffamation qu’on leur oppose n’est donc qu’un prétexte pour les museler et les empêcher de s’exprimer publiquement. Au delà, s’est bien la liberté d’expression qui est visée et donc la démocratie elle-même.

Si demain ces militants étaient condamnés, alors tout serait possible. Les syndicats qui accusent les patrons d’utiliser l’argent des aides de l’État pour engraisser les actionnaires pourraient être trainés en justice pour diffamation au simple prétexte qu’ils portent atteinte à l’image des entreprises et ainsi de suite.

Ces mises en examen sont donc d’autant plus insupportables qu’elles visent avant tout à faire en sorte que les militants associatifs et syndicaux s’autocensurent dans leurs écrits de peur de subir une condamnation. Cela porte un nom : La répression antisyndicale.

La mobilisation qui se met peu à peu en place au niveau national est donc vitale pour défendre les libertés fondamentales et le droit d’expression. Les inculpés sont prêts à se battre jusqu’au bout et porter l’affaire devant la cour européenne des droits de l’homme s’il le faut.

Le combat des inculpés des Grillons est le combat de tous les démocrates qui ne veulent pas d’un monde dont la liberté d’expression serait amoindrie, voir muselée. C’est ce combat qui commence aujourd’hui.

Philippe soulié

Plus d’infos :

Le site d’information de la CGT santé action sociale, sambre-Avesnois

Soutien aux syndicalistes inculpés de Montluçon

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Soutien aux syndicalistes « inculpés de Montluçon!

Posté par France Insoumise le 19 septembre 2014

Sylvia Garcia salariée d’un foyer de vie dans l’Allier a dénoncé des « maltraitances » sur une personne handicapée, un collectif de soutien a été lancé. Sylvia a été reconnu dans ses droits par le Conseil des Prud’homme.
L’employeur a déposé une plainte pour diffamation à l’encontre de membre du premier collectif de soutien. Plusieurs syndicalistes ont été mis en examen. Ils vont être poursuivis devant le tribunal d’instance. Un Collectif de Soutien National va être lancé. Cette page à pour but de collecter les nombreux soutiens sur facebook et qui voudraient signer prochainement pour le collectif national.

Signez ici

sylvia_garcia_251013d-20140917-35CTXP__0

Publié dans Actues | 3 Commentaires »

Une Chanson de Sylvia Garcia interprétée par Les Pieds Sales

Posté par France Insoumise le 19 décembre 2013

Image de prévisualisation YouTube

pour se souvenir:

Quand une cégétiste dénonce des maltraitances!

Publié dans Générale | Pas de Commentaires »

Quand une cégétiste dénonce des maltraitances!

Posté par France Insoumise le 20 juin 2013

 


ÉMANUEL 30 ANS HANDICAPÉ! ATTACH­É SUR UN FAUTEUIL PENDANT PLUS DE 12H! Parmi le personnel, UNE seule va réagir et dénoncer ce genre pratique. Elle avait à plusieurs reprises signalé des comportements plus que limites au sein de l’établissement des Grillons à Néris-les-Bains. Nous sommes dans un pays où tout est de plus en plus banalisé. Ce qu’Emanuel à subit dans la nuit du 5 au 6 octobre 2011 est inacceptable et ne doit en aucun cas se reproduire. Ligoté avec pas moins de dix draps de 18h à 9h10 du matin attaché à un baby-foot, il a finalement été libéré de ses liens. Le calvaire aurait pu durer sans l’intervention de Sylvia, qui a du insister pour qu’il soit détaché, elle a eu le temps de prendre 3 photos qui sont dans les mains de son avocat. Elle a aujourd’hui perdu son travail, elle subit un harcèlement moral au quotidien tout aussi condamnable, sa situation plus que précaire n’entache en rien le courage dont elle fait preuve et que je salue! Imaginez ce que ce jeune homme à subit, je suis persuadée que l’on ne pourrait pas le faire à un chien!
Soyons nombreux le jeudi 4 juillet à 9h au tribunal de Montluçon pour soutenir Sylvia Garcia

Publié dans Non classé | 22 Commentaires »

 

loi malraux versailles |
Mairie de Grépiac |
Abel Desestress |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les nouvelles "Lettres de N...
| miloudmedj
| L' ÎLE DANS L'ÎLE